Fukushima : classé au même niveau que Tchernobyl

L’autorité japonaise de sûreté nucléaire (NISA) a relevé aujourd’hui le niveau de gravité de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, en passant de 5 à 7, soit le seuil maximal sur l’échelle INES.

L’accident nucléaire de Fukushima est maintenant considéré comme un "accident majeur", celui le plus grave, sur l’échelle INES. Le niveau 7 reste utilisé pour décrire un événement comportant "des rejets majeurs de matières radioactives avec des effets sur la santé et l’environnement nécessitant une mise en œuvre d’actions planifiées et étendues."

A ce jour, le seul événement classé au niveau 7 a été l’accident de la centrale de Tchernobyl (Ukraine) en 1986.

Paradoxalement, les émissions de particules radioactives en provenance de Fukushima-Daiichi représenteraient selon NISA, environ 10% de la quantité émise par la centrale de Tchernobyl. Cependant, comme les rejets n’ont toujours pas cessé, ils pourraient à terme être bien plus importants.

Les autorités japonaises ont informé qu’il s’agissait d’une évaluation préliminaire devant être validée par l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Fukushima : classé au même niveau que Tchernobyl"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité

Mais à terme bien plus importants??? Décidément la communication du lobby nucléaire qu’il soit français ou Japonais pose problème…

Samivel51
Invité

Autre difference de taille avec Tchernobyl: la majorite des emissions radioactives s’est faite sous forme d’eau contaminee deversee (et diluee) dans l’ocean; plutot que des poussieres qui se sont deposees sur les villes environnantes dans le cas de Tchernobyl.

Lou
Invité

toujours des informations non suffisantes

Dr gillard
Invité
Vous avez bien évidement raison et je signe votre pétition, mais mon expérience en tant que participant depuis 30 ans à de nombreux colloques congrès commissions etc… sur la question nucléaire me font l’obligation de vous avertir : L’arrêt totale ou partiel des centrales avec transfère vers les énergies propres va prendre de 10 à 30 ans à partir du jour de la décision ce qui nous fais prendre des risques énormes jusque là. Il faut une mesure rapidement REALISABLE de SECURISATION des CENTRALES FRANCAISES Européens et mondiales. La double coque en béton (sarcophage) pour préserver nos vies celles de… Lire plus »
Dr gillard
Invité
Vous avez bien évidement raison et je signe votre pétition, mais mon expérience en tant que participant depuis 30 ans à de nombreux colloques congrès commissions etc… sur la question nucléaire me font l’obligation de vous avertir : L’arrêt totale ou partiel des centrales avec transfère vers les énergies propres va prendre de 10 à 30 ans à partir du jour de la décision ce qui nous fais prendre des risques énormes jusque là. Il faut une mesure rapidement REALISABLE de SECURISATION des CENTRALES FRANCAISES Européens et mondiales. La double coque en béton (sarcophage) pour préserver nos vies celles de… Lire plus »
wpDiscuz