Fukushima : envoi de robots et de matériel spécialisé

Le GIE Intra (Groupement d’Intérêt Economique d’Intervention Robotique sur les accidents nucléaires) annonce avoir fait partir le week-end dernier, 130 tonnes de matériel hautement spécialisé à bord d’un Antonov 225 à destination de l’aéroport Tokyo-Narita.

La cargaison comprendra du matériel permettant d’intervenir en urgence en milieu radiologiquement hostile, notamment du matériel de prélèvement et des engins robotisés pilotés à distance.

Selon le GIE Intra, "grâce à un retour d’expérience suite à l’accident de Tchernobyl, la France est seule à avoir conçu et réalisé la flotte d’engins spécialisés dans les situations extrêmes et à former le personnel capable de les utiliser."

En effet, les matériels télécommandés sont capables :

– d’évoluer en milieu hostile et irradiant
– d’intervenir en intérieur comme en extérieur
– de réaliser des travaux publics sur site (pelle mécanique, bulldozer…) et des gestes techniques complexes (prélèvements , récupération des débris, balisage)
– d’effectuer des mesures de radioactivité
– de filmer des images et les télétransmettre

EDF a en outre déjà expédié cette semaine 100 tonnes d’acide borique destiné à refroidir les réacteurs de Fukushima.

** Le GIE Intra (Groupement d’Intérêt Economique d’Intervention Robotique sur les accidents nucléaires), détenu en majorité par EDF, mais également par le CEA et Areva, est installé à proximité du CNPE de Chinon. Il a en charge la conception, l’exploitation et la mise à disposition d’une flotte d’engins robotisés capables d’intervenir à la place de l’homme en cas d’accident nucléaire majeur, dans et autour des bâtiments industriels.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

1
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Tof
Invité
Tof

Si ces engins et procédures sont effectifs depuis qq années après technernobyl (25 ans !) pourquoi avoir attendu  +2mois après la catastrophe pour les envoyer ???