Fukushima : un nouveau désastre viendrait de la piscine du réacteur 4

Au Japon et dans le monde, des experts et des scientifiques s’accordent de plus en plus à évoquer la possibilité d’un nouveau scénario catastrophe dont l’épicentre serait encore une fois la centrale nucléaire de Fukushima.

Avant l’accident de la centrale nippone en mars 2011, la piscine rempli d’eau du réacteur numéro 4, d’une profondeur de 11 mètres servait à refroidir quelques 1.500 barres de combustibles hautement radioactif, soit 264 tonnes. Aujourd’hui, elle est tout juste recouverte d’une bâche sur le toit du réacteur à une hauteur de 30 mètres du sol.

Et tout le problème est là. L’opérateur de la centrale nucléaire, TEPCO, prévoit d’extraire les barres d’uranium usagé à partir de 2013, alors même que la saison des typhons va commencer.

"Si le bassin du réacteur numéro 4 devait s’effondrer, les émissions de matière radioactive seraient énormes : une estimation prudente donne une radioactivité équivalente à 5.000 fois la bombe nucléaire de Hiroshima" a estimé un de ces experts japonais – Hiraoki Koide : professeur à l’Institut de Recherche nucléaire universitaire de Kyoto – et relayé par le Nouvel Observateur.

La piscine qui contient environ 1 million de litres d’eau ne résisterait probablement pas à une "violente tornade".  La conséquence serait bien évidemment dramatique, car non immergées, les barres commenceraient à chauffer, puis à fondre, produisant un magma radioactif de 2800°c et dégageant dans l’atmosphère selon le scientifique jusqu’à "10 fois la quantité de césium 137 qui s’est propagée à la suite de la catastrophe de Tchernobyl", en Ukraine.

Fukushima: les typhons, une menace pour les piscines de refroidissement

[ Fukushima : Intérieur du réacteur 4 dont la voute soutient la piscine de combustibles ]

Une chose semble toutefois faire l’unanimité, les radiations rendraient impossible toute approche du site.

Partagez l'article

 



Articles connexes

35
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Terrienne
Invité
Terrienne

La vie sur Terre suspendue à l’intégrité d’un simple cube de béton quelque part dans le monde… trop triste et stupide !! Les humains qui nous ont imposé le lobby nucléaire, qui n’ont qu’une logique commerciale et financière et qui ont prit en otage 7 milliards d’humains et toute la vie terrestre sont criminels !! Et ceux qui continuent de soutenir le nucléaire en connaissance de cause sont tout simplement fous. Changeons VITE s’il reste encore un espoir d’éviter le PIRE !! La Terre n’appartient pas aux élus et aux riches humains, elle appartient à la vie !

Bzh_nicolas
Invité
Bzh_nicolas

Je suis contre le nucléaire, mais il faut pas dire de bêtise. Fukushima ou toute autre catastrophe ne supprimera pas toute vie sur Terre, mais l’homme sans doute

Pas naif
Invité
Pas naif

déclenchée par les propos Montdeboug-Valls…! Communiqués de presse, émissions de TV du 29 août, etc… vous n’intéressez plus personne et vous le savez. Allons, cessez de vous ridiculiser, les Verts ! Pour qu’un typhon soit assez puissant pour démolir le coeur du chateu de béton qu’est un récateur BWR (1.5 mètre de béton davantage ferraillé qu’un bunker du mur de l’Atlantique, il faudarit que votre typhon Kamikazé transporte des obus de marine de 1 mètre de calibre, en rotation rapide sur eux même pour pénétrer !!!! Ah Ah Ah !….. Pendant que vous y êtes, je vous suggère de populariser… Lire plus »

alain94800
Invité
alain94800

Une solution pour éviter le scénario catastrophe , comme cela aurait dê etre le cas avant, serait de prépositionner des pompes pour éviter le scénarion de fonte des barres. c’est peut être déjà fait. un suivi radar d’éventuelle tornades devrait permettre d’aider. on peut aussi penser a mettre une protection plus solide d’ici 2013…. a voir si c’est prévu. pour le moment, malgré de grossières erreurs et une gestion initiale calamiteuse, le bilan est nul en mortalité. Si on intègre les analyse moderne sur la dangerosité des radiations a faible doses, l’impact sera nul à long terme (j’élimine l’hypothèse pourtant… Lire plus »

Unus mundus
Invité
Unus mundus

On ne parle pas de la cuve, mais simplement de la piscine qui se trouve à ciel ouvert , bachée , en haut du batiment. et vous avez raison : « Vous voyeez, dans le domaine de la bêtise on ne reste jamais le premier longtemps…. »

Ambiel
Invité
Ambiel

Décidement les naïfs ont un boulevard devant eux… Et que viennent faire les Verts là-dedans? Confondre une piscine à ciel ouvert, au sommet d’un réacteur partiellement explosé avec une cuve de béton protégée…. De la désinformation volontaire ou juste de l’anti-écologisme primaire qui fait dire n’importe quoi? Avec des nuisibles pareil, les catastrophes liées aux activités humaines ont de l’avenir.

Karmak
Invité
Karmak

@ « pas naïf »: Vous lisez l’article ou seulement le titre? Il est bien dit que le toit de votre château de béton est une bâche.

einstein30
Invité
einstein30

reponse a « pas naïf »; tu aurais pu ajouter l’exemple des reacteurs nucleaires naturels de la mine d’uranium d’Oklo au Gabon qui ont « fonctionnes »il y a 2 milliars d’annees pendant des centaines de miliers d’annees en conservant dans ses entrailles les produits radioactifs comme le plutonium 239 ,le cesium 137 ,ect ; mais ce n’est peut-pas le sujet initial ;

Pastilleverte
Invité
Pastilleverte

On a beau être « non anti nuke primaire », ça fait peur, non pas tant pour la disparition de la vie sur Terre, Elle en a vu d’autres, mais parce que c’est toujours Tepco et sa légendaire gestion des risques ante et post tsunami, et malgré les changements à la tête de la compagnie. Le seul interêt de cette annonce apocalyptique, c’est justement la « révélation » (sens du mot apocalypse) de ces faits, et l’alerte au niveau international (le Japon a longtemps refusé toute aide non nippone lors de l’incident catatrophique de Fukushima).

Terrienne
Invité
Terrienne

Certes, la vie continuera… mais dans quelles conditions ? L’hémisphère nord serait gravement touché, le site de Fukushima a la capacité de produire l’équivalent de 85 Tchernobyl.. Que la vie survive, c’est sûr, mais les malformations héréditaires seront légion, les cancers deviendront la 1ère cause de mortalité et toucheront la plupart d’entre nous même avant 30 ans, et si la société humaine s’effondre complètement suite à ce cataclysme, que deviendront les 450 réacteurs nucléaires non gérés dans le monde ? Si on arrête le refroidissement ou qu’on ne abandonne ces 450 sites, ils finiront très vite par exploser et polluer… Lire plus »

Lucens cnl
Invité
Lucens cnl

Non, Fukushima n’a pas été l’épicentre de la catastrophe du 11 mars 2011, mais c’était le Tsunami. Faire peur à la population mondiale avec ce risque au sujet de la piscine de désactivation des éléments irradiés est une information que l’exploitant devrait confirmer.

Tastoutcompris
Invité
Tastoutcompris

Franchement, t’es payé par qui pour dire des absurdités pareilles ? Membre d’une multinationale du nucléaire ou simplement aveugle de naissance ? Il y a eu près d’ 1 MILLION DE MORTS prématurées à cause de Tchernobyl dans le monde, et cela fait suite à des enquêtes par tout un panel d’experts dans tous les domaines (Alexey V. Yablokov, Vassily B. Nesterenko et Alexey V. Nesterenko, consulting editor Janette D. Sherman-Nevinger, « Chernobyl. Consequences of the catastrophe for people and the environnement », Annals of the New York Academy Of science, Volume 1181)

Rice
Invité
Rice

Point de B…………, D..1 et autres prédicateurs atomiques pour nous expliquer la sureté du nucléaire (japonnais dans le cas présent, mais on pourrait parler de l’ukrainien, de l’américain ou de l’anglais avant lui, et -peut-être- du français après…. ou peut-être pas, qui sait ?). En tous cas une chose est sure, point de risques de cette nature avec le photovoltaique ou l’éolien !!!!!!

okanenergy
Invité
okanenergy

Moi je dis qu’ils ont raison Montebourg et Vals, les quadra plein d’ambitions!! On va parler encore longtemps du nucléaire à l’avenir! C’est sûr, parce qu’avec les problèmes que les centrales actuelles vont nous poser dans les prochaines décennies, ca va donner du travail à beaucoup de monde !! et avec les conséquences que cela va avoir, les gens auront beaucoup de mal à oublier le nucléaire!! Tout est donc question de perspective!

Jairiencompris
Invité
Jairiencompris

Tastoutcompris se trompe : il doit s’agir de près d’1 MILLIARD DE MORTS prématurés à cause de Tchernobyl, si l’on en croit les effets catastrophiques sur la faune montrés dans le reportage d’ARTE diffusé le 1er août dernier (rediffusion le 1er septembre 2012 pour ceux qui ne l’ont pas vu).

Tastoutcompris
Invité
Tastoutcompris

En effet, je parlais d’1 million de morts humaines… si l’on compte toute la vie le bilan s’allourdit gravement ! Précision très utile

Iodin
Invité
Iodin

Ca effectivement, la situation sur le site de Fukushima est très loin d’être satisfaisante du point de vue de la sûreté… mais il y a quand même: – Il me semble que la comparaison du niveau de radioactivité avec celui de la bombe d’Hiroshima prête à confusion car du combustible en refroidissement est certes très irradiant mais ne présente en aucun cas le risque de devenir une bombe car il est bien trop peu enrichi. (si c’était si simple, on ne se demanderait pas si l’Iran marche ou pas vers la bombe…) – Pour ce qui concerne le risque de… Lire plus »

Bachoubouzouc
Invité
Bachoubouzouc

« La piscine qui contient environ 1 million de litres d’eau ne résisterait probablement pas à une « violente tornade ». » Un ouragan n’est pas un tremblement de terre. Certes le sommet de l’eau de la piscine en question se trouve en haut du bâtiment, à portée de tout, mais le fond de la piscine (celui sur la photo) se trouve 20m en dessous, dans le batiment réacteur. Le vent peut souffler aussi fort que vous voulez dehors, charier des débris, emporter un peu de flotte, mais comme le dit Pas Naïf le fond de cette piscine, sous 20m de flotte, ne risque… Lire plus »

Cannibal fou
Invité
Cannibal fou

1 millions de litres d’eau ca fait quand meme 1 milliards de centimetres cube, et je vous dis pas en nombre de molécules……… Ca fait vraiment tres tres peur !!!!!!!!

Ds
Invité
Ds

Et combien de particules dans une seule molécule ?

Jairiencompris
Invité
Jairiencompris

Mon humour n’a visiblement pas été compris : le documentaire d’ARTE montre au contraire que la zone interdite de Tchernobyl est devenue l’un des plus grands réservoirs de biodiversité au monde, la majorité des espèces animales s’étant parfaitement adaptée au niveau de radioactivité ambiant.

Cafaitpeur
Invité
Cafaitpeur

… la biodiversité s’est parfaitement « bio diversifiée » puisque l’on grouve désormais des oiseaux sans ailes, des serpents à pattes, des enfants diformes, des cancers à la pelle, des cochons à 5 pattes et des fleurs en plastique ! Autant de belles choses que nous n’aurions pas eu sans ce magnifique incident (une vraie chance pour l’humanité !). Après tout, c’est peut-être cela en fait la « théorie de l’évolution » selon les nucléophiles.

Cafaitpeur
Invité
Cafaitpeur

… la biodiversité s’est parfaitement « bio diversifiée » puisque l’on grouve désormais des oiseaux sans ailes, des serpents à pattes, des enfants diformes, des cancers à la pelle, des cochons à 5 pattes et des fleurs en plastique ! Autant de belles choses que nous n’aurions pas eu sans ce magnifique incident (une vraie chance pour l’humanité !). Après tout, c’est peut-être cela en fait la « théorie de l’évolution » selon les nucléophiles.

Babase
Invité
Babase

Pour avoir aussi vu ce reportage très intéressant, je préciserai quand même qu’ il y a eu une mortalité très importante qui a suivi l’accident (evidemment), et que si certaine espèces resistent bien à la radioactivité et se sont donc developpé, ce n’est pas le cas pour d’autre qui ne se sont pas adaptées, son tévincées ou présentes des malformations. Donc non ce n’est pas juste un magnifique réservoir de biodiversité.

Devoirdereserve
Invité
Devoirdereserve

Il faudra un jour qu’un vrai militant écologiste m’explique ce que la comparaison avec la dose de radioactivité libérée à Hiroshima vient faire ici… A Hiroshima, les morts ont été dûs essentiellement à l’explosion, à la température, au souffle de la bombe. Certes, il y a aussi eu des morts parmi les survivants de l’explosions. Mais Hiroshima, aujourd’hui, c’est ça : On est très loin de l’apocalypse pour des millénaires, et la malédiction des radiations des monstres mutants etc. Cet argumentaire alarmiste repose sur l’imaginaire des années 50, quand on avait encore aucun recul. Mais je le demande aujourd’hui :… Lire plus »

Devoirdereserve
Invité
Devoirdereserve

Hiroshima, aujourd’hui : (source Wikipedia EN)

aurel
Invité
aurel

L’intervention disant que l’accident nucléaire de Tchernobyle à favorisé la biodiversité est simplement exceptionnel… même le professeur Pierre Pellerin n’aurait pas osé.

Dan1
Invité
Dan1

Pour ceux qui sont horrifiés par Tchernobyl, je signale qu’il existe toujours 11 réacteurs RBMK en service et que cela ne semble pas déranger grand monde. Je crois bien que je suis le seul à le rappeler sur Enerzine, la dernière fois c’était là :

Dan1
Invité
Dan1

Pour Devoirdereserve. Les photos parlent d’elles-mêmes. Aussi horrible que soit l’explosion d’une bombe atomique, la vie reprend ses droits après. Au Rwanda, il n’avait pas la bombe atomique alors ils ont fait 500 000 morts à la machette. Evidemment il n’y avait pas de radioactivité : Quand on veut se faire peur on peut le faire à peu de frais. Une chose est sûre : quand la terre n’aura plus de nucléaire, il restera des machettes et des des régimes affameurs !

Nicias
Invité
Nicias

Si vous avez environ 70000 morts sur le coup (et sans doute beaucoup d’autres des suites de leur blessures), et 135000 en tout, vous ne pouvez pas en avoir « many more » par les radiations. Ayez l’intelligence de citer un texte cohérent avec lui-même !

Devoirdereserve
Invité
Devoirdereserve

+1… Et puis surtout, ça ne répond pas à la question…

Dan1
Invité
Dan1

Lisez donc ce que dit Sylvestre Huet de ses collègues : Il y a le journalisme d’information et le journalisme de désinformation !

Sicetaitsimple
Invité
Sicetaitsimple

Merci de ce lien, et comme vous dites concernant le journalisme.

Nonor
Invité
Nonor

En france L’usine de retraitement de la Hague est un centre de traitement du conbustible usée dans lequel on traite une partie du combustible nucléaire provenant de certains des réacteurs nucléaires de france, d’Allemagne, de Belgique, de Suisse, des Pays-Bas et du Japon, il n’est pas protégé pour une attaque terroriste de petite envergure, bref un danger réel mais sous controle politique?

Dan1
Invité
Dan1

Pour ceux qui veulent voir cette fameuse bâche qui recouvre la piscine du réacteur n° 4, c’est par là : Vous y découvrirez des dizaines de photos prises au plus près de la réalité et notamment les dernières photos de l’ouverture du réacteur n° 4. Ils sont un fous les japonais de travailler à quelques mètres d’un potentiel désastre planétaire ?