Gaz de schiste : accord de partage signé entre l’Ukraine et Chevron

Le gouvernement ukrainien a annoncé hier la signature d’un accord de partage de la production de gaz de schiste avec la société américaine Chevron et la société d’État ukrainienne NadraOleska.

Cet accord de partage de la production qui a été signé en présence du président ukrainien Victor Ianoukovitch concerne la distribution des hydrocarbures qui seront extraits du champ de gaz naturel d’Oleske. Selon Chevron, le champ de gaz naturel d’Oleske couvre approximativement 1,6 million d’acres (soit environ 6.500 km2).

La nouvelle entente devrait attirer des investissements de milliards de dollars en Ukraine, surtout si l’on tient compte du récent accord de partage de la production signé en janvier avec Royal Dutch Shell, croît savoir The Financial Times. Ce dernier garantit en effet au pays est-européen un investissement d’une valeur de 10 milliards de dollars pour l’exploration de ses gisements de gaz non conventionnels. En fonction des quantités réelles de gaz extrait, 30 à 60% des revenus générés reviendrait ainsi au pays.

L’extraction gazière à Yuzivske devrait commencer en 2015. Selon les estimations de Shell, le champ de Yuzivske contient environ entre 3 et 3,5 billions de mètres cubes de gisements de gaz naturel. Yuzivske et Oleske devraient fournir à l’Ukraine jusqu’à 10% du gaz consommé sur le marché intérieur d’ici 2020. En outre, d’ici la fin 2013, les représentants d’État ukrainiens prévoient de conclure les négociations avec un groupe de sociétés dirigé par ExxonMobil concernant l’exploration d’hydrocarbures sur le plateau de la mer Noire.

Par ailleurs, selon le président Ianoukovitch, un Accord d’association avec l’Union Européenne augmenterait l’attractivité du secteur énergétique du pays pour ce qui est des investissements.

D’après lui, l’harmonisation de la législation ukrainienne avec le Troisième paquet énergie de l’UE contribuera à accroître la compétitivité, la transparence et l’attractivité pour ce qui est des investissements du secteur énergétique ukrainien. Il a également souligné que la coopération entre l’Ukraine et des sociétés productrices d’hydrocarbures de premier plan au monde a facilité l’introduction des technologies modernes et a apporté de l’expérience en Ukraine, tout en renforçant la sécurité énergétique du pays.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Gaz de schiste : accord de partage signé entre l’Ukraine et Chevron"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
b api
Invité

Pauvres ukréniens. Après l’explosion nucléaire de Tchernobyl, les voilà exposés à l’explosion des gaz de schiste. Super. L’eau des robinets contiendra maintenent des gaz radioactifs. J’aimerais quand même qu’on surveille aux frontières européennes l’importation de champignons et autres produits agricoles venant d’Ukraine.

Pastilleverte
Invité

ils vont peut être pouvoir s’exonérer, en peu, de la tutelle gazière du (encore et toujours) “grand frère” russe, de ce si bon et si démocratique Mr Pout*ne

wpDiscuz