Gaz : EDF développe ses capacités d’approvisionnement

EDF vient de remporter un appel à projets organisé par le Port Autonome de Dunkerque en vue de réaliser, en exclusivité et pour une durée de trois ans, les études de faisabilité de la construction d’un terminal méthanier sur le site du port.

Si celles-ci s’avèrent concluantes, la mise en service du terminal, dont la réalisation et l’exploitation seront conduites par EDF, devrait intervenir en 2011.

La capacité initiale de l’ouvrage sera de 6 milliards de m3 par an* en phase 1 et de 12 milliards de m3 par an en phase 2. EDF a signé par ailleurs, le 3 octobre dernier, des accords préliminaires avec les groupes néerlandais Gasunie (exploitant du réseau de transport de gaz néerlandais) et Vopak (stockage de produits chimiques et pétro-gaziers).

Le premier porte sur l’acquisition par EDF de 10% du capital du projet de terminal méthanier de Gate à Rotterdam et le second sur la réservation de 3 milliards de m3 par an de capacité de gaz naturel sur ce terminal. Auparavant, EDF avait confirmé la réservation de capacités de long terme de transit de gaz naturel pour près de 3 milliards de m3 à travers les Pays-Bas et la Belgique auprès de GTS, filiale de Gasunie, et du transporteur belge Fluxys, filiale de Suez. Ces positions, complètent la capacité de transit de 2 milliards de m3 déjà acquise par le groupe sur l’interconnexion entre le continent européen et le Royaume-Uni.

En complément et en cohérence avec ses positions gazières en Europe du Sud, via sa filiale italienne Edison, ces développements visent à renforcer l’alimentation en gaz naturel de l’ensemble du Groupe en France et en Europe du Nord, notamment pour ses filiales en Grande-Bretagne, en Allemagne et au Benelux où EDF développe une centrale de cycle combiné au gaz naturel de 870 MW avec le néerlandais Delta.

Ces opérations seront également soutenues, au sein du Groupe, par l’activité gaz naturel d’EDF-Trading. Pour Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d’EDF «Ces nouveaux projets dans le nord-ouest européen vont renforcer les capacités gazières du groupe EDF tant pour l’approvisionnement de ses moyens de production que pour le développement des offres commerciales gaz-électricité. Ils contribuent à conforter ainsi la place du groupe EDF, qui est déjà intervenu sur 28 milliards de m3 l’an dernier, parmi les acteurs significatifs du marché gazier européen ».

 
(src : EDF)
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz