Gaz et efficacité énergétique : nouveau crédo d’Obama ?

S’exprimant au sujet de la sécurité énergétique des Etats-Unis, le Président Obama a fait savoir le 30 mars dernier que l’objectif de l’Amérique était de réduire à court terme sa dépendance au pétrole, tout en développant et en produisant de "façon responsable le pétrole et le gaz".

"En 2008, l’Amérique a importé 11 millions de barils de pétrole par jour. A l’horizon 2025, soit en un peu plus d’une décennie à partir de maintenant, nous aurons réduit nos importations d’un tiers" a t’il déclaré.

Le Président américain a demandé au ministère de l’Intérieur (DOI) de publier un rapport sur l’état des ressources en hydrocarbures non encore développées. Ce rapport a montré que 57% des terres et 70 % des surfaces offshores louées étaient inactives – ce qui signifie qu’aucun projet d’exploitation n’était à l’étude ou en cours de développement.

Barack Obama a indiqué que son administration travaillait avec ses partenaires pour augmenter l’approvisionnement du pays en gaz naturel, afin de remplacer le pétrole par celle ci dans la production d’électricité. Et d’ajouter, "nous voulons également augmenter la production de bioénergie durable, la construction d’un nouveau cadre international pour l’énergie nucléaire, et la promotion de l’efficacité énergétique."

Les autorités américaines préconisent donc d’exploiter les importantes ressources gazières intérieures, notamment le gaz de schiste, tout en rappelant à un développement responsable en toute sécurité. "À cette fin, l’administration exige plus de transparence sur l’utilisation des produits chimiques lors du processus de fracturation". Pour se faire, une nouvelle initiative sera lancée. Elle vise à regrouper les experts de l’industrie, les représentants de l’environnement et les Etats concernés afin d’élaborer "un code de bonne pratique" lors des phases d’extraction des gaz de schiste.

Un volet de son discours concernait aussi la diminution de la facture énergétique des citoyens en rendant les maisons et les constructions plus éco-énergétiques.

"Nos maisons, les entreprises et les usines consomment plus de 70% de l’énergie que nous utilisons. En effectuant des investissements dans l’efficacité énergétique dans les secteurs résidentiels, commerciaux et industriels, nous pouvons améliorer la compétitivité des États-Unis et protéger notre environnement, tout en économisant l’argent des consommateurs sur leur facture d’électricité".

En effet, l’administration Obama accorde une grande importance à l’isolation en rénovant plus de 600 000 foyers à faibles revenus, financé grâce à la loi du redressement national (Recovery Act). A cela, s’ajoutent le programme HomeStar qui aide à financer les rénovations des propriétaires, l’initiative "Better Buildings" qui doit rendre les installations commerciales 20% plus efficaces d’ici à 2020, et des mesures qui promeuvent l’efficacité énergétique industrielle.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Gaz et efficacité énergétique : nouveau crédo d’Obama ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lo besierenc
Invité
Le discours manque singulièrement de force sur les conditions d’exploitation du gaz de schiste car “plus de transparence sur l’utilisation des produits chimiques lors du processus de fracturation” ne peut suffire à corriger les dégâts du fractionnement hydraulique: si dans “gasland” on voit brûler l’eau du robinet (provenant de puits et non de réseau publics) c’est simplement par le mélange du gaz naturel et de l’eau que provoque ce fractionnement dans les nappes phréatiques…. que l’eau utilisée pour ce fractionnement contienne des substances chimiques nocives en elles-mêmes ou par combinaison avec ce qui se trouve dans le sous-sol accroît les… Lire plus »
wpDiscuz