Enerzine

Gaz : La Norvège, futur 1er fournisseur de l’UE

Partagez l'article

Le Commissaire européen à l’énergie M.Andris Piebalgs a reçu jeudi la ministre norvégienne en charge de l’Energie, Mme Aslaug Haga. Au menu des discussions, la coopération bilatérale, la libéralisation des marchés, gazier en particulier, le développement des énergies renouvelables et les solutions de piégeage du carbone.

La Norvège est le deuxième plus important fournisseur de pétrole et de gaz de l’Europe : les importations européennes devraient atteindre les 100 milliards de mètres cubes cette année.

"L’Union européenne est de loin le marché le plus important pour le pétrole et le gaz de Norvège", a souligné la ministre Haga, "et les questions énergétiques n’en sont pas moins liées les unes aux autres, notamment concernant la sécurité énergétique". La Norvège est le deuxième fournisseur d’énergie de l’UE. En 2007, elle a fourni 18% de notre consommation de gaz, la Russie 23% et l’Algérie environ 10%. Selon les prévisions de la ministre, en 2020, son pays pourrait fournir 125 à 140 millions de m3 de gaz naturel par an à l’UE et passer ainsi devant la Russie en terme de volume.

Selon elle, le développement de la production norvégienne de gaz devrait profiter à l’Europe, dans un monde qui "restera dépendant des énergies fossiles pour des décennies."

"En même temps, nous avons besoin de mener des efforts parallèles dans le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique" a-t-elle affirmé."Le [captage et stockage de carbone] CCS est un élément important pour rendre les combustibles fossiles plus respectueux de l’environnement." Dans ce domaine, "la Norvège bénéficie de 12 années d’expérience réussie dans le stockage du CO2 et met actuellement au point un centre d’essais et de deux projets de stockage à grande échelle."

"Notre gouvernement a pour politique que toutes les centrales thermiques au gaz devront être basées sur la technologie CCS". Ces 3 projets pourraient être intégrés dans les 12 projets que l’UE entend mener pour éprouver la viabilité de cette technologie.

Dans le cadre de la coopération existante sur les énergies renouvelables entre l’Union européenne et la Norvège, le Commissaire Piebalgs et la ministre Haga se sont mis d’accord pour une future coopération concernant le développement de l’éolien offshore.

Une proposition sera élaborée  en fonction de l’intérêt que présenteront ces projets pour les deux parties.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Gaz : La Norvège, futur 1er fournisseur de l’UE"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Momo
    Invité
    dans le fond , elle est tres pragmatique cette ministre norvegienne : on vend du gaz a tour de bras puisqu’on le peut et que c’est  » facile  » ( » le monde restera dependant des energies fossiles pendant des decennies  » ….), et pour l’eolien offshore  » de masse  » ( cf.  » la Norvege future batterie de l’Europe  » ):  » une proposition sera elaboree en fonction de l’interet de ces projets …..  » Ah les hommes ( et les femmes ! on a cela aussi ici comme partout ailleurs …. ) politiques ! Bon vent a tous qd.… Lire plus »
    wpDiscuz