Gaz naturel : GDF-Suez rejoint le projet Nord Stream

Gazprom et GDF-Suez ont signé lundi à Paris en présence du Président Russe Dmitry Medvedev et de Nicolas Sarkozy un protocole d’accord relatif à des livraisons additionnelles de gaz naturel russe et à l’entrée de GDF-Suez dans le projet du gazoduc Nord Stream.

Le document précise que les deux groupes ont débuté les discussions sur des livraisons additionnelles à GDF-Suez qui s’élève jusqu’à 1,5 milliard de m3 de gaz naturel par an à partir de 2015. Ce gaz naturel sera transporté par le gazoduc Nord Stream.

Des avancées ont également été réalisées afin de finaliser l’accord qui permettra à GDF-Suez de devenir actionnaire du gazoduc à hauteur de 9 %, et ceci avant le début de sa construction.

« Nord Stream est un gazoduc d’une importance stratégique pour l’Europe. D’une portée inestimable, ce projet représente une garantie supplémentaire pour la sécurité d’approvisionnement de millions de consommateurs et permet de renforcer leur confiance dans le futur. Nord Stream est un bon exemple d’un gazoduc sous-marin respectant en tout point l’exigence des engagements environnementaux internationaux. Ce projet a récemment reçu la dernière autorisation nécessaire qui permettra de commencer sa construction dès le mois d’avril. » a déclaré Alexey Miller, le Président du Comité exécutif de Gazprom.

« En entrant au capital de Nord Stream AG et en augmentant ses approvisionnements en provenance de Russie, GDF-Suez souhaite contribuer à la sécurité d’approvisionnement de l’Europe, et particulièrement du Nord-Ouest de l’Europe, où le Groupe est l’un des plus importants énergéticiens et fournit de nombreux clients tant en gaz qu’en électricité », a déclaré quant à lui Gérard Mestrallet, le PDG de GDF-Suez.

Nord Stream permet de tracer une nouvelle route pour le gaz russe exporté vers l’Europe. D’une longueur de 1 200 km, ce gazoduc sous-marin reliera Portovaya Bay (près de Vyborg) à la côte allemande (près de Greiswald) à travers la mer baltique. La première tranche de Nord Stream sera achevée en 2011 avec une capacité de 27,5 milliards de m3 par an. La construction de la seconde tranche du gazoduc permettra d’augmenter sa capacité en gaz à 55 milliards de m3.

Le projet Nord Stream est mené par le consortium Nord Stream AG chargé de l’étude, la construction et l’exploitation future du gazoduc sous-marin. Les participations dans le consortium Nord Stream AG sont actuellement réparties de la manière suivante : Gazprom détient 51 %, Wintershall Holding et E.ON Ruhrgas détiennent 20 % chacun et Gasunie 9 %.

La coopération entre Gazprom et GDF-Suez dans l’approvisionnement de gaz a débuté en 1975. Au total, plus de 300 milliards de m3 de gaz naturel ont été livrés à GDF-Suez. En décembre 2006, Gazprom et GDF-Suez ont signé un accord sur le renouvellement des contrats de fournitures jusqu’en 2030. Les deux Groupes ont également convenu de la fourniture de volumes de gaz additionnels de 2,5 milliards de m3 par an à GDF-Suez, principalement via le gazoduc Nord Stream.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz