Gaz : nouvelles tensions entre l’Ukraine et la Russie

Décidément, les hivers passent et se ressemblent. Le premier ministre russe Vladimir Poutine a indiqué vendredi matin, rencontrer de nouveaux problèmes avec l’Ukraine afin d’obtenir de ce dernier un financement qui couvrirait des livraisons de gaz russe.

Déjà lundi dernier, la société ukrainienne Naftogaz détenue à 100% par le gouvernement ukrainien avait mis en garde Gazprom contre d’éventuelles défaut de paiement concernant les livraisons pour le mois d’octobre.

La réponse ne s’est pas fait attendre. La Banque nationale d’Ukraine (BNU) a affirmé avoir "assez de réserves pour permettre à Naftogaz, voire au gouvernement, de satisfaire leur besoin en dollars afin d’honorer les contrats gaziers". Et d’ajouter, "la Banque estime que les déclarations faites à ce sujet par la partie russe sont dépourvues de fondements".

Aux termes du contrat conclu le 19 janvier 2009, Naftogaz est tenu de régler Gazprom au plus tard le sept du mois suivant les livraisons. Ainsi, au premier défaut de paiement, les parties passeront aux règlements par acomptes. Cependant, cette année, aucun défaut de paiement n’a été jusqu’à présent constaté.

En 2006 et en 2009, Naftogaz s’est retrouvée en conflit avec Gazprom lors de deux crises du gaz. En date de janvier 2009, Gazprom réclamait le remboursement d’une dette de 600 millions de dollars à Naftogaz. Un scénario identique se reproduisit en mai 2009 et le paiement fut effectué le 8 juin 2009.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz