Gazoduc Southstream: R.Prodi pourrait rejoindre Gazprom

Le PDG de Gazprom se rendait lundi à Rome ; il pourrait proposer à Romano Prodi de diriger un projet de gazoduc.

Le géant russe Gazprom, pourrait à nouveau confier la tête d’un projet de gazoduc à un homme politique d’Europe. Après Gerhard Schröder, qui avait accepté en décembre 2005 (quinze jours seulement après son départ de la chancellerie allemande), de présider le comité de surveillance du projet Nord Stream de construction d’un gazoduc dans le Nord de l’Europe, ce pourrait être au tour de Romano Prodi, le président du conseil italien sortant, de rejoindre la compagnie russe.

Le premier ministre italien pourrait en effet être invité à prendre la tête du projet de gazoduc South Stream, selon le quotidien russe Kommersant. Ce journal affirme qu’Alexeï Miller, le PDG de Gazprom, qui se rendait à Rome lundi, ferait cette offre à Romano Prodi.

Le projet de gazoduc South Stream est dirigé par Gazprom et l’italien Eni. Il doit permettre à terme de délivrer jusqu’à 30 milliards de mètres cubes de gaz aux marchés européens chaque année. Romano Prodi a défendu politiquement la réalisation du projet South Stream, comme Gerhard Schröder l’avait fait pour le projet Nord Stream. En juin dernier, il avait appelé à ce que le projet soit réalisé le plus vite possible.

Le gazoduc mesurera 900 kilomètres de long et nécessitera trois ans de travaux, ainsi qu’un investissement de plus de 10 milliards de dollars. Les travaux devraient commencer fin 2008 ou début 2009.

T.D.

[Article publié sur le site Fenêtre sur l’Europe, sous licence Creative Commons]

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz