Gazprom bientôt dans le stockage de gaz en France ?

Après s’être associé à des projets de stockage de gaz en Autriche et en Serbie, aux Pays-Bas et en Allemagne, le groupe russe Gazprom pourrait faire de même en France.

En effet, dans le cadre de son permis de recherche de stockage de gaz naturel en cavité saline de Salins des Landes, dans le Sud-Ouest de l’Hexagone, EDF envisage, si le projet est réalisé, de faire entrer son partenaire russe, a indiqué Bruno Lescoeur. Le directeur général adjoint en charge des activités internationales du groupe français s’exprimait le 11 juin lors de la seconde journée d’Enerpresse Forum, consacrée aux nouvelles formes de partenariats énergétiques UE-Russie.

EDF a obtenu une autorisation de forage et devrait savoir d’ici à la fin 2010 s’il est possible techniquement de stocker du gaz sur le site, a précisé M. Lescoeur au Bip/Enerpresse en marge du colloque. Une entrée de Gazprom se traduirait par un partenariat assez équilibré par exemple de type 51 %/49 %, a-t-il précisé. Le site de stockage serait " de taille moyenne " (moins de 500 millions de mètres cubes) et nécessiterait un investissement compris entre 200 et 500 millions d’euros, a également indiqué M. Lescoeur.

De même, Total pourrait faire entrer Gazprom sur un nouveau permis d’exploration demandé en Bolivie, a déclaré à la même occasion Yves-Louis Darricarrère, directeur général, Exploration et Production de Total. Simultanément, Christophe de Margerie, le p-dg du groupe, indiquait à l’agence Reuters avoir informé Vladimir Poutine du souhait du Qatar de participer aux côtés de Novatek, avec lequel Total est associé, à des projets de liquéfaction de gaz dans la péninsule de Yamal.

Les hydrocarbures resteront bien sûr la base du partenariat énergétique entre les groupes industriels russes et français. Mais, sur le plan politique, ce partenariat devrait englober bien d’autres sujets, telles que les préoccupations sur le climat ou l’efficacité énergétique. Sur ce dernier point, il n’est pas exclu que le partenariat attendu entre la France et la Russie soit annoncé lors du Forum de Saint-Pétersbourg qui se tiendra du 17 et 19 juin et dont la France sera l’invitée d’honneur, a laissé entendre Pierre-Franck Chevet, directeur général de l’Energie et du Climat au MEEDDM.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz