Enerzine

GB : 22 millions de livres dans les énergies marines

Partagez l'article

Le gouvernement britannique a déclaré être prêt à débloquer 22 millions de livres soit 23,8 millions d’euros dans le but d’accélérer le développement de projets de démonstration dans l’énergie marine sous l’égide du Carbon Trust.

Lord Hunt, le ministre de l’Energie et du Changement climatique a déclaré: "les énergies renouvelables sont un élément central de notre réponse face aux changements climatiques tout en assurant l’approvisionnement en énergie de demain".

"L’énergie des vagues et des marées autour des côtes du Royaume-Uni est massive et nous travaillons étroitement avec les concepteurs du pays pour mettre sur pied les technologies nécessaires" a t’il ajouté.

Les différents projets soumis seront évalués et gérés par le Carbon Trust, un organisme en charge du secteur maritime depuis 2003. A ce jour, il a évalué ou travaillé sur plus de 60 dispositifs d’énergies marines et engagé des financements à hauteur de plus de 12 millions de livres (soit 13 millions d’euros).

Le fonds commun a établi comme règles de financer les projets retenus à hauteur maximum de 6 millions d’euros chacun et d’en assurer le financement jusqu’à 60%, le solde restant à la charge du concepteur.

"L’énergie marine est une ressource fantastique pour le Royaume-Uni qui pourrait délivrer jusqu’à 20% de ses besoins actuels en électricité et éviter ainsi le rejet de dioxyde de carbone par dizaines de millions de tonnes. Il existe beaucoup de nouvelles technologies prometteuses en matière de développement, mais, pour atteindre une viabilité commerciale nous devons mettre l’accent sur la réduction des coûts et réussir à les déployer en masse" a indiqué Tom Delay, directeur du Carbon Trust.

Pour finir, Carbon Trust a montré dans une étude qu’environ 25% des technologies marines dans le monde avaient été conçues au Royaume-Uni. La Grande-Bretagne pourrait donc devenir à ce titre le "leader naturel" du marché au niveau mondial et espérer récupérer des revenus annuels d’une valeur de 2 milliards de livres, d’ici 2050 et crééer jusqu’à 16 000 emplois directs.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz