GDF : adoption de l’article 10 de la loi sur l’énergie

Les députés ont adopté mercredi, le fameux article 10 du projet de loi sur l’énergie qui permet à l’Etat de descendre jusqu’à 33% du capital de GDF. Le vote a été de 91 voix pour et 39 contre. Avec ce pourcentage, l’Etat pourra donc bloquer toute modification des statuts.

Si tout se passe sans anicroche, le 17 novembre, la commission de Bruxelles se prononcera alors sur le projet de fusion, suivi des actionnaires de Suez qui devront également donner leur accord. Pour que l’opération soit un succès, il faudra qu’au minimum les actionnaires détenant au moins les deux tiers du capital du groupe soit d’accord.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz