Enerzine

GDF pourrait assigner l’Etat au tribunal administratif

Partagez l'article

Lors de l’assemblée générale des actionnaires, réunie mercredi 24 mai à Paris, le PDG de Gaz de France, François Cirelli a prévenu qu’il pourrait engager un recours administratif auprès de l’Etat pour obtenir l’annulation de la décision unilatérale prise par le gouvernement d’avoir gelé les tarifs publics jusqu’au 1er juillet 2007.

GDF estiment qu’entre novembre 2004 et avril 2006, son manque à gagner a été de l’ordre de 750 millions d’euros. S’y ajoutent 150 millions d’euros liés à l’écart entre la hausse demandée pour le 1er avril (+ 8,1 %) et celle qui a été finalement accordée par l’Etat (+ 5,8 %), mais aussi au mois de décalage pour l’application de cette revalorisation tarifaire finalement repoussée d’avril à mai.

Comme l’état demeure l’actionnaire majoritaire, une aprobation de la hausse répétée du tarif gazier par le gouvernement actuel deviendrait vite impopulaire à l’échéance de la tenue des élections présidentielles et législatives en 2007. Une mesure qu’aucun gouvernement de droite comme de gauche ne se risquerait à prendre !

Les brèves connexes :


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz