Enerzine

GDF prolonge ses contrats avec Sonatrach dans le GNL

Partagez l'article

Gaz de France a prolongé jusqu’en 2019 ses contrats d’approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL) avec Sonatrach.

Dans les conditions actuelles de marché, ces contrats représentent un montant annuel de l’ordre de 2,5 milliards d’euros, annonce GDF dans un communiqué pulbié mardi.

Gaz de France est le premier acheteur de GNL de l’Algérie. Les approvisionnements en gaz naturel algérien de Gaz de France portent sur un volume total de l’ordre de 10 milliards de m3 et ont représenté près de 15 % des approvisionnements du Groupe en 2006, faisant de l’Algérie l’un de ses principaux fournisseurs.

La coopération de 42 ans entre Gaz de France et Sonatrach s’est également enrichie fin 2006 d’un nouveau contrat de 20 ans portant sur l’achat d’environ 1 milliard de m3 de gaz naturel destiné à être transporté dans Medgaz. Ce gazoduc auquel participent les deux opérateurs à hauteur de 12 %, reliera l’Espagne à l’Algérie pour une mise en service programmée pour 2009.

Aujourd’hui, Gaz de France est également présent dans l’amont algérien, où il détient les droits d’exploration, d’appréciation et d’exploitation des hydrocarbures sur le permis de Touat, dans le bassin de Sbaa. Pour la première fois opérateur en Algérie, avec 75 % de participation dans le projet, le Groupe a présenté à l’été 2007 le plan de développement et d’exploitation du champ auprès des autorités algériennes, avec une mise en production envisagée fin 2011.

« Cet accord va permettre à Gaz de France de sécuriser une large part des approvisionnements de la France jusqu’en 2019. C’est une étape importante dans la relation qui nous lie depuis plus de quarante ans à nos amis de Sonatrach » s’est félicité Jean-François Cirelli, Président Directeur Général de Gaz de France.

 
(src : Gaz de France)

Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz