GDF Suez : 2 nouveaux projets géothermiques de 220 MW en Indonésie

L’un des principaux producteurs d’électricité indépendants en Indonésie, IPR-GDF SUEZ Asie, annonce avoir signé 2 contrats d’achat d’électricité (PPA) d’une durée de 30 ans pour deux projets géothermiques de 220 MW, avec PLN, la société indonésienne de services aux collectivités.

Le ministère des Finances de la République d’Indonésie a émis une lettre de garantie gouvernementale pour les deux projets, baptisés Muara Laboh et Rajabasa, couvrant ainsi les obligations de PLN dans le cadre de ces contrats.

Les deux projets portés également par PT Supreme Energy et Sumitomo Corporation devraient être construits sur l’île de Sumatra. Ils permettront d’alimenter en électricité cette région qui connait une forte croissance de la demande en énergie.

Ces deux projets sont compris dans le deuxième programme énergétique accéléré du gouvernement indonésien, dont près de 4 500 MW devront être d’origine géothermique.

La signature des PPA est une condition préliminaire nécessaire pour débuter les travaux de forage en vue de l’exploration des ressources géothermiques. Après confirmation de la présence de ces ressources, les parties négocieront les accords relatifs au financement du projet ainsi que ceux portant sur l’ingénierie, la fourniture et la construction (EPC).

Sous réserve des délais nécessaires pour franchir ces étapes, la mise en service de ces projets est prévue en 2016.

IPR-GDF SUEZ Asie qui détient une participation de 35% dans ces projet, possède une capacité brute de 1 280 MW d’actifs en exploitation et de 815 MW d’actifs en construction. Elle a aussi conclu, l’an passé, un accord de co-entreprise avec Marubeni Corporation et PT Supreme Energy en vue du développement d’un autre projet géothermique de 220 MW. Baptisé Rantau Dedap, ce projet se trouve dans le Sud de la province de Sumatra.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "GDF Suez : 2 nouveaux projets géothermiques de 220 MW en Indonésie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité

Surtout pour un pays qui envisagait avant Fukushima de construire une centrale nucléaire, sur un territoire frappé par les séismes et tsunamis colossaux, tempêtes tropicales, incendies monstres et avec cerise sur le gâteau un risque terroriste très élevé couplé à une corruption bien salée… Tous les ingrédients pour faire d’une belle centrale nucléaire le futur accident majeur. Le tout of course avec l’appui de tout ce que le lobby pro-nucléaire compte d’adepte, en particulier chez nous 🙂

Nature
Invité

L’indonésie agit fort bien ,qu’attendons nous pour en faire autant en Auvergne, (et ailleurs)? A Chaudes-Aigues ,Cantal, l’eau sort à 83 °, nos élus doivent l’ignorer, ou ils préfèrent l’argent des éoliennes.

Pastilleverte
Invité
Pour une fois que je serai un adepte de Dame Nature… en “exploitant” (vilain mot) lac haleur issue de ses entrailles. La plus belle, la plus efficace, la plus soutenable des enr. l’indonésire est un pays trsè volcanique, ils utilisent cette ressource, bravo ! (mais je ne les blâmerai pas si ils utilsent également d’autres énergies moins “ecolopolitiquement correctes”) Et bien sur, en France, et pas que dans les DOM les ressources géothermiques sont potentiellement importantes. Les plus importantes étant encore issues de la “micro géothermie” (puits canadien/provençal amélioré), qui peut concerner pratiquement 100% de l’habitat, jour et nuit, 365… Lire plus »
wpDiscuz