GDF Suez : 2 nouvelles centrales électriques à Oman

GDF Suez a fait savoir jeudi que le financement de deux nouveaux projets de centrales électriques IPP (Independent Power Producer), Barka 3 et Sohar 2 à Oman, était bouclé.

Le Groupe GDF Suez détient une participation de 46 % dans le projet, le reste étant respectivement détenu par Shikoku Electric Power Company (Yonden) (11%) et Sojitz Corporation (11%), deux sociétés japonaises, ainsi que par Bahwan Engineering Group (22%) et la Public Authority for Social Insurance (PASI) (10%) d’Oman.

Les projets concernent des centrales électriques greenfield alimentées au gaz naturel, d’une capacité individuelle de 744 MW. Ensemble, elles augmenteront de près de 1.500 MW la capacité de production du Sultanat, s’élevant actuellement à quelque 3.600 MW. Les deux projets représentent un investissement total d’environ 1,7 milliard de dollars. L’électricité produite sera intégralement vendue à la seule Oman Power and Water Procurement Company (OPWP) via deux contrats d’achat d’énergie conclus pour une durée de 15 ans.

« Le succès de ce financement atteste une nouvelle fois de l’expertise et de la créativité des équipes de GDF Suez, qui viennent de boucler le financement du projet IPP de Riyadh en Arabie saoudite », a déclaré Dirk Beeuwsaert, Vice-président exécutif de GDF Suez en charge de la Branche Énergie Europe & International.

La mise en service partielle des centrales de Barka 3 et Sohar 2 devrait débuter en mai 2012, tandis que leur exploitation complète est prévue en avril 2013.

** Le contrat pour l’ingénierie, la fourniture des équipements et la construction des centrales (EPC – Engineering, Procurement and Construction) a été signé le 15 septembre et attribué à un consortium composé de Siemens AG (Allemagne) et de GS Engineering (Corée du Sud).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz