GDF Suez acquiert la société américaine FirstLight

GDF Suez Energy International a annoncé ce matin la signature d’un accord pour l’acquisition de la société américaine FirstLight Power Enterprises, Inc.

FirstLight détient et exploite un portefeuille de 15 unités de production électrique – essentiellement des installations à accumulation par pompage et des hydroélectriques classiques – et construit actuellement une centrale de pointe au gaz naturel dotée d’une technologie avancée. Ensemble, ces 16 installations disposent d’une capacité totale de 1 538 MW dans le Massachusetts et le Connecticut.

Dans un communiqué, GDF Suez souligne les opportunités d’expansion de la société, ainsi que la diversité des actifs de FirstLight, tant en termes de type de production que de localisation.

« FirstLight est complémentaire aux activités gaz et GNL en Amérique du Nord de GDF Suez et renforce les activités existantes de production d’électricité et de vente au détail en Nouvelle-Angleterre et dans l’est du Canada. FirstLight consolide notre présence sur un marché électrique et gaz important et en plein essor », a commenté Dirk Beeuwsaert, CEO de GDF Suez Energy International.

Avec une population de 14 millions d’habitants et une capacité de production électrique de 31 000 MW, la Nouvelle-Angleterre est considéré comme un marché essentiel pour GDF Suez en Amérique du Nord. La société possède actuellement six actifs de production électrique renouvelable et au gaz naturel dans la région ; elle vend de l’électricité au détail à des clients commerciaux et industriels et du gaz naturel à presque toutes les sociétés de distribution de gaz de la Nouvelle-Angleterre par le biais de sa division de gaz naturel liquéfié (GNL) à Boston.

Le portefeuille de FirstLight :

  • capacité de production hydroélectrique à réserve pompée de 1 109 MW,
  • capacité de production hydroélectrique traditionnelle et au fil de l’eau de 165,5 MW,
  • capacité de production d’électricité au gaz et au charbon de 263,3 MW, toutes opérationnelles ou à un stade de développement avancé.

Les installations à réserve pompée fonctionnent en pompant de l’eau d’une source située à proximité dans des réservoirs de stockage avant de faire circuler l’eau des réservoirs à travers des turbines reliées à des générateurs. Les centrales consomment de l’électricité pour pomper l’eau hors les heures de pointe et produisent de l’électricité pendant les heures de pointe.

La flexibilité de ces centrales offre une sécurité de fourniture supplémentaire à la region.
Les installations hydroélectriques traditionnelles utilisent des barrages pour contrôler les vidanges d’eau et ainsi entraîner des turbines reliées à des générateurs, tandis que les installations au fil de l’eau ont recours au courant naturel d’une rivière pour entraîner des turbines reliées à des générateurs.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz