GDF Suez : centrale électrique de 1 730 MW en Arabie

GDF Suez vient de remporter un contrat pour la construction d’une centrale électrique au gaz d’une capacité de 1 730 MW en Arabie Saoudite, Riyadh IPP, située à environ 125 km à l’ouest de la capitale.

Le Groupe a en parallèle signé ce jour, avec ses partenaires saoudiens (Aljomaih Holding Co) et japonais (Sojitz Corporation), un contrat de vente d’énergie produite par cet Independent Power Project (IPP) auprès de la Compagnie électrique saoudienne (SEC). Selon les termes de l’accord, la société d’Etat saoudienne (SEC) achètera l’ensemble de l’électricité produite sur une période de 20 ans.

L’investissement total pour la construction de cette centrale s’élèvera à environ 2,1 milliards de dollars. Le début de l’exploitation est programmé le 1er mai 2012, la mise en service complète étant prévue pour mars 2013.

Avec Marafiq le plus grand projet combiné de production d’énergie et de dessalement d’eau de mer au monde et le projet Riyadh, le Groupe va porter sa puissance à près de 4 500 MW dans le pays. Riyadh est un des 3 Independent Power Project (IPP) en Arabie Saoudite, pays dans lequel la demande d’électricité augmente de 8% par an et qui compte accroître de 5 200 MW sa puissance installée d’ici 2015.

Le Moyen Orient est une zone de développement prioritaire et stratégique pour le Groupe. A la fin du mois de mai dernier, GDF Suez a déjà remporté un contrat de 1,7 milliard de dollars pour deux centrales électriques à Oman, Barka 3 et Sohar 2, d’une puissance totale de 1 500 MW.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz