Enerzine

GDF Suez change de nom et devient ENGIE : « Un nom simple et fort »

Partagez l'article

Pour justifier le choix d’un nouveau nom, – qui est aussi le titre d’une chanson des Rolling Stones – le groupe GDF Suez a précisé dans un communiqué que le monde de l’énergie connaîssait des bouleversements profonds.

Et plus précisément : "La transition énergétique est désormais un mouvement mondial caractérisé par la décarbonisation et le développement des énergies renouvelables, la réduction de la consommation grâce à l’efficacité énergétique et la révolution du digital."

Le PDG d’Engie, Gérard Mestrallet a d’ailleurs déclaré à ce sujet : "La transition énergétique est plus que jamais une réalité pour laquelle nous avons de grandes ambitions et une grande responsabilité. Pour accompagner ces nouveaux défis et accélérer notre développement, nous avons pris la décision de doter le Groupe d’un nouveau nom : ENGIE", avant d’ajouter :

"Un nom simple et fort, un nom qui évoque l’énergie pour tous et dans toutes les cultures, un nom qui incarne l’ensemble de nos valeurs et activités. Nous affirmons ainsi la nouvelle ambition et la dynamique de changement impulsée dans notre Groupe. La naissance de ce nouveau nom s’inscrit ainsi dans le cadre de notre nouveau projet d’entreprise dont j’ai confié l’animation à Isabelle Kocher, Directeur Général Délégué, en charge des opérations. Présent dans 70 pays à travers le monde et sur toutes les énergies, ENGIE a plus que jamais l’ambition d’être l’énergéticien de référence dans les pays à forte croissance et le leader de la transition énergétique en Europe",

Un plan de communication global

La nouvelle marque se dote comme logo d’un soleil qui se lève, le symbole d’un jour nouveau dans le monde de l’énergie. ENGIE a fait le choix de s’appuyer sur sa signature de marque « By People for People » pour imposer sa dimension internationale. Une campagne publicitaire (TV, presse, internet, réseaux sociaux) accompagne le lancement d’ENGIE en France et en Europe. Un dispositif d’accompagnement complet est également mis en place sur les réseaux sociaux.

"Ce nouveau nom, ce nouveau logo et la campagne qui lance cette nouvelle identité sont porteurs d’une vision positive et optimiste de l’avenir. Ce changement de nom est le symbole de la transformation de notre groupe. ENGIE doit nous différencier sur un marché devenu mondial et faciliter notre approche client, au plus près des territoires. La campagne publicitaire met en scène les changements qui transforment petit à petit notre quotidien pour les petites choses comme pour les grandes. Nous célébrons ici l’élan, ce moment où l’on se projette vers l’avenir avec une nouvelle énergie. C’est ce moment que nous vivons maintenant avec ENGIE" a conclu Valérie Bernis, Directeur Général Adjoint, en charge des Communications, du Marketing et de la Responsabilité Environnementale et Sociétale.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    11 Commentaires sur "GDF Suez change de nom et devient ENGIE : « Un nom simple et fort »"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Jean paul
    Invité

    C’est surtout pour faire oublier que c’est le gaz, le grand vainqueur du back-up de ces pseudo-ENR arrêtées 9 fois sur 10. D’ailleurs le scandale anglo-saxon du contrôle total du lobby ENR par les entreprises pétrolières montre bien le rôle de potiche de ces ENR et à quel point l’information a filtré à nos frontières. Avec la collaboration des associations anti-nucléaires qui ferment opportunément (ou comme les charlatans qu’ils sont, moyennant finance) les yeux quand ces ce même gaz qui souffle un immeuble toutes les 3 semaines…

    Jean
    Invité

    On s’en fout des panneaux des CSP+ si ils produisent rien et que 90% c’est du back-up fossile. La preuve vous ne parlez que de l’installé et apparemment c’est une habitude.

    Jean
    Invité

    au fait ça fait quoi de tapiner aussi pour les lobbies miniers?

    enerZ
    Invité

    Merci de mesurer vos propos… Le modérateur

    b api
    Invité

    J’aime bien le nouveau nom de GDFSUEZ : Engie, avec un soleil qui se lève sur le futur champion de la transition énergétique de l’univers. Mr Mestrallet pouvait bien faire ce dernier cadeau avant sa retraite dorée. Rappelons qu’il recevra 800 k€ par mois + un chapeau de 21 M€. Allez, ca le vaut bien ce nouveau nom: « Pour le peuple et par le peuple ». Ca fait vraiment people.

    Jean
    Invité
    Cherrypicking et strawman, si c’est pas des méthodes de climatosceptiques que vous utilisez vous même alors que la majorité des géologues approuvent les travaux des climatologues auxquels ils participent aussi faut le faire. Vous ne dites rien sur l’étude des chercheurs du CNRS et des autres études arrivant à la même conclusion que vos ENR sont sales et pas si renouvelables que ça. Je remarque d’ailleurs que vous ne ditez qu’elle ne sont payées que par les pauvres… c’est ce que je dis ce sont les CSP+ qui raflent la mise avec des panneaux et des éoliennes financées par la… Lire plus »
    Jean
    Invité
    Cherrypicking et strawman, si c’est pas des méthodes de climatosceptiques que vous utilisez vous-même, alors que la majorité des géologues approuvent les travaux des climatologues auxquels ils participent aussi… faut le faire. Vous ne dites rien sur l’étude des chercheurs du CNRS et des autres études arrivant à la même conclusion que vos ENR sont sales et pas si renouvelables que ça. Je remarque d’ailleurs que vous ne dites qu’elle ne sont payées que par les pauvres… c’est ce que je dis, et ce sont les CSP+ qui raflent la mise avec des panneaux et des éoliennes financées par la… Lire plus »
    trimtab
    Invité
    D’abord une petite corrective pour les Stones: « …qui est aussi le titre d’une chanson des Rolling Stones…. » c’est Angie (rendant à César…) avec des histoires de: « …no loving in our souls and no money in our coats…. » S’ils ont fait exprès…..Ca c’est de super com….! Pas d’amour dans nos ames et pas une tune en poche…..! Peut être envolée d’enthuiasme poétique d’un stagaire ‘nostalgique’ de leur ‘agence de com’ ? Et combien ils ont payé cette agence pour ce ‘renaming/relooking’ ? Et combien ça coute pour refaire tous leurs papiers d’entreprise, tous leurs documents publicitaires, les ‘uniformes’ de tous ceux… Lire plus »
    Tintin67
    Invité

    « quelques dizaines de millions d’euros » selon le monde.fr…

    Bachoubouzouc
    Invité

    Pourtant c’était nécessaire : 1) pour achever la fusion entre GDF et Suez. Tant que le nom de l’entreprise contient celui de l’ancienne entité, il y a toujours des nostalgiques. Maintenant que la boite s’appelle Engie, les gens finiront par oublier qu’autrefois elle s’appellait EDF-GDF, avec tout ce que ça implique. 2) pour faciliter le développement international. C’est plus facile d’exporter quand on a un nom passe-partout que quand on s’appelle gdFRANCE-suez. A terme, EDF finira certainement par faire de même.

    Vero21
    Invité

    Greenwashing encore : On est heureux d’apprendre aussi qu’ENGIE Energie France est désormais certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) . Les artisans apprécieront. On lit sur wikipédia que « Selon le registre du parlement européen, GDF – Suez figure en deuxième position des groupes du CAC40 en dépenses de lobbying, au cours de l’année 2010. Au cours de cette année, ses dépenses se sont ainsi élevées à 3,9 millions d’euros. »

    wpDiscuz