GDF Suez en Chine : stockage de gaz naturel, GNL et environnement

Lors de la visite de François Hollande en Chine, le groupe GDF Suez a annoncé avoir signé plusieurs accords avec des partenaires chinois dans le domaine du stockage de gaz naturel, de la fourniture d’installations de regazéification de gaz naturel liquéfié et de l’environnement.

"La signature de ces contrats illustre notre engagement en Chine, encore renforcé ces dernières années grâce à notre partenariat avec le fonds souverain chinois CIC. Elle permet d’accroitre et de diversifier les activités de GDF Suez dans ce pays, où le Groupe est fortement présent dans l’environnement et se développe dans l’énergie et les services énergétiques. Ces accords s’inscrivent également dans la stratégie de GDF Suez visant à étendre sa présence sur les marchés en forte croissance, notamment dans la région Asie-Pacifique" a déclaré Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez.

Un accord dans le stockage de gaz naturel

Après la signature d’accords relatifs à l’importation de gaz naturel liquéfié (GNL), GDF Suez a signé pour la première fois un contrat dans le domaine du stockage de gaz naturel en Chine. D’après le géant français de l’énergie, sous l’effet de la croissance du pays avec notamment la volonté de substituer au maximum le gaz naturel au charbon, ce marché se développe très rapidement et pourrait doubler d’ici 5 ans.

Le contrat conclut avec China National Petroleum Corp. (CNPC) prévoit l’évaluation de 6 projets de conversion de gisements déplétés en stockages souterrains de gaz naturel, que sa filiale PetroChina envisage de mettre en gaz dès 2013. Le volume de stockage représenterait 10 milliards de mètres cubes (Gm³), l’équivalent de la totalité de la capacité de stockage de GDF Suez en France aujourd’hui.

Le 12ème Plan Quinquennal actuellement en vigueur nécessite ainsi la construction d’environ 24 stockages souterrains représentant un volume utile de 30 Gm³ à l’horizon 2017, comparé à 3 Gm³ aujourd’hui.

Le premier terminal flottant de regazéification de GNL en Chine

GDF Suez va aussi fournir à la Chine une unité flottante de stockage et de regazéification permettant d’accélérer la possibilité de recevoir du GNL à Tianjin, à une centaine de kilomètres de Pékin. Cet accord avec China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) prévoit le sous-affrètement du méthanier GDF Suez Cape Ann à partir d’octobre 2013, pour une durée allant jusqu’à 5 ans. Le bateau sera amarré en permanence à Tianjin et deviendra le premier terminal d’importation de GNL flottant en Chine.

CNOOC est le premier importateur de GNL en Chine. En 2010, les deux Groupes avaient déjà signé un contrat en vertu duquel GDF Suez vend à CNOOC environ 2,6 millions de tonnes de GNL à partir de 2013 et sur une période de 4 ans.

Partenariat dans le traitement et la valorisation des déchets

Suez Environnement a également signé un accord de coopération avec Beijing Enterprise Environmental Group, filiale de Beijing Enterprises Holdings. Cet accord prévoit la création d’une joint venture entre SITA Waste Services, filiale de Suez Environnement, et Beijing Enterprise Environmental Group dédiée au développement de la gestion et de l’exploitation d’installations de déchets en Chine. Ce partenariat inclura des services complets d’opération et de maintenance comprenant l’exploitation et la gestion des déchets, mais aussi la formation des équipes et un soutien technique. Il interviendra dans le cadre d’installations existantes et dans les nouveaux projets à venir de Beijing Entreprise.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz