GDF-Suez entre dans une licence d’exploration en Libye

GDF-Suez vient d’acquérir auprès du groupe énergétique grec Hellenic Petroleum une participation de 20 % dans une licence d’exploration-production en Libye, aux côtés des sociétés Woodside et Repsol.

Cette licence de pétrole et de gaz, opérée par Woodside, porte sur l’exploration de 5 blocs onshore répartis dans le bassin de Syrthe et un bloc dans le bassin de Murzuq. Ces six blocs représentent une superficie totale de 20 129 km².

En vertu de l’accord de partage d’exploration et de production souscrit à cette occasion par le consortium avec la « National Oil Corporation » (NOC), une option est également prévue pour développer un bloc supplémentaire situé dans le bassin de Murzuq. Cette licence comporte des découvertes de pétrole et de gaz avérées, et offre un fort potentiel d’exploration.

GDF Suez est déjà acheteur de gaz naturel en Libye, par un contrat de long terme de 2 Gm3/an conclu en 2001 avec l’énergéticien italien ENI. Le Groupe souhaitait depuis plusieurs années accroître sa présence dans l’activité gazière de ce pays, l’un des fournisseurs de l’Europe.

Depuis 2004, le groupe est agréé par les autorités libyennes pour participer aux activités d’exploration et production.

"Grâce à ses récentes acquisitions aux Pays-Bas, en Azerbaïdjan, et aux échanges d’actifs avec ENI au Royaume-Uni, dans le Golfe du Mexique, en Egypte et en Indonésie, GDF-Suez poursuit son développement dans l’exploration-production" a déclaré Jean-Marie Dauger, Directeur Général Adjoint de GDF Suez, en charge de la branche Global Gaz & GNL.

"Le Groupe sera en mesure de porter ses réserves de 670 millions à 1 500 millions de barils équivalent pétrole à moyen terme", ajoute-t-il.

La transaction a été approuvée par la National Oil Corporation et doit maintenant être validée par le parlement libyen.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz