Enerzine

GDF Suez et la Belgique s’accordent sur le nucléaire

Partagez l'article

Hier, à l’issue d’un Conseil des ministres restreint, le gouvernement belge a signé un accord avec GDF Suez pour prolonger la durée de vie de trois réacteurs nucléaires.

Selon le journal économique belge De Tijd, l’accord prévoirait que GDF Suez prolonge de dix ans la durée de vie des réacteurs des centrales nucléaires de Doel I, II et Tihange I. En contrepartie, Electrabel, la filiale belge du groupe énergétique français, versera entre 215 et 245 millions d’euros par an à la Belgique au cours des cinq prochaines années.

D’autres mesures feraient partie également de la convention comme le recrutement de 10.000 personnes, l’accélération des investissements dans le renouvelable et le maintien de centres de décisions en Belgique.

En outre, GDF Suez garantirait également un investissement de 500 millions d’euros dans les technologies d’élimination des déchets nucléaires. En effet, il existe à Mol en Belgique, le réacteur expérimental MYRRHA. Ce dernier est utilisé dans la recherche sur la transmutation, processus de transformation d’un isotope radioactif, comme le plutonium, en un autre en le bombardant de neutrons, ce qui réduit la durée de vie des déchets nucléaires à seulement quelques décennies.

L’accord ne ferait "aucune mention des 500 millions d’euros réclamés pour 2009" par le gouvernement belge.

Pour terminer, le journal indique que le Premier ministre belge Herman Van Rompuy va devoir aujourd’hui défendre cet accord devant le Parlement.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz