GDF Suez Trading ouvre une plateforme de trading à Singapour

L’ouverture d’une salle des marchés à Singapour – par la succursale de sa filiale GDF Suez Trading – a été annoncée hier par GDF Suez ; cette nouvelle plateforme de trading a commencé à traiter sur les marchés le 4 juin 2012.

Le lancement d’une activité opérationnelle de GDF Suez Trading à Singapour a pour objectif d’accompagner le développement du Groupe en Asie-Pacifique et de développer des offres de couverture auprès de clients/contreparties de la zone, pour la gestion de leur exposition aux mouvements de prix des énergies (producteurs, transporteurs, mid-streamers, industriels).

Le développement en Asie est au coeur de la stratégie de GDF Suez qui bénéficie déjà d’une importante plateforme de développement dans la région, avec une présence significative dans la production d’électricité, le gaz naturel liquéfié (GNL), l’exploration-production et les services à l’environnement.

GDF Suez Trading Singapour démarre son activité en traitant, sur une base financière, du brut et des produits raffinés, du charbon et des références asiatiques pour le GNL, comme le Japan Crude Cocktail.

La Plateforme intégrée regroupe une douzaine de personnes, Front office (traders et commerciaux) et fonctions support (Middle/Back office, risques, juridique).

Pour Jean-François Cirelli, Vice-Président, Directeur général délégué de GDF Suez, et Président du conseil d’administration de GDF Suez Trading, « Singapour occupe la première place en Asie pour le trading d’énergie. L’ouverture d’une salle des marchés par GDF Suez a vocation d’accompagner le Groupe, dont les activités sont en développement rapide dans la région Asie-Pacifique. Cette plate-forme de trading y servira au mieux nos clients et complètera ainsi nos activités européennes. »

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "GDF Suez Trading ouvre une plateforme de trading à Singapour"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité

couverture ou casino? on a bien vu que les couvertures sur produits dérivés sont des leurres en cas de krach et reviennent à jouer au casino. la signature de l’Etat français est-elle engagée en tant qu’actionnaire de Gdf Suez? évidemment en dernier ressort, comme d’habitude (cf exemples des banques). les traders fous, ça commence à bien faire…

wpDiscuz