GDS finalise sa 2ème centrale solaire au sol sur une ancienne décharge

Le groupe Generale Du Solaire (GDS), spécialiste de la conception et de la construction de grandes centrales photovoltaïques en toiture et au sol, a annoncé l’achèvement de sa deuxième centrale solaire en Italie, via sa filiale italienne Abasol Parma Uno.

Cette seconde centrale solaire au sol est située à Soragna à 15 Km de Parme, sur un terrain communal de 7 hectares qui était à l’origine une décharge municipale. Ce terrain est loué à Generale Du Solaire par les communes de Soragna et de Salsomaggiore.

D’une puissance de 3 MWc, la production annuelle estimée de cette centrale sera de 4.050 MWh. Elle produira l’équivalent de la consommation en électricité de 1.620 foyers, en évitant le rejet dans l’atmosphère de 1.860 tonnes de CO2 par an.

Ce chantier, réalisé en 4 mois, a nécessité 12.500 panneaux solaires* et la présence de plus de 75 personnes. Les fondations des structures porteuses de la centrale ont été réalisées sur des plots bétons posés sur le sol, et cela, afin de préserver l’intégrité de la couverture d’étanchéité au biogaz constituée d’une mince couche de glaise.

Réputée pour les constructions de centrales au sol sur des sites en reconversion, et ce, dans le respect des règles relatives à la pollution des sols et à la protection de l’environnement,

GDS a déjà réalisée une centrale de ce type en Italie en 2012 sur un site en reconversion en conformité avec la sécurité environnementale. Cette centrale était elle aussi implantée à Soragna sur un terrain de 7 hectares, d’une puissance de 2 MWc et intégrant 8.300 panneaux solaires**. Cette dernière est en mesure de produire l’équivalent de la consommation en électricité d’une ville de 1000 foyers et évite le rejet dans l’atmosphère d’environ 700 tonnes de C02 par an.

* Hanwha Solar SF200 polycristallins 240 Wc
** CSUN silicium polycristallin 240 Wc

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "GDS finalise sa 2ème centrale solaire au sol sur une ancienne décharge"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Raslebol
Invité

On peut remarquer que SUNNCO n’en finit pas de sévir.Après la France, l’Italie. Et vlan, 12.500 panneaux chinois ! Mais quand donc créera-t-on le délit de trahison économique ? Que ces affairistes qui aiment tant les produits asiatiques aillent donc vivre là-bas, la vie est pas chère.

wpDiscuz