GE Energy : moteur à gaz équipé d’un turbocompresseur

GE Energy annonce avoir conçu le premier moteur à gaz au monde équipé d’un turbocompresseur à deux étages et adapte cette avancée technologique à son moteur à gaz Jenbacher J624.

Selon la compagnie américaine, ce nouveau moteur offre un rendement et une efficacité améliorés comparé à la version initiale, dotée d’un turbocompresseur simple, particulièrement "approprié pour effectuer des opérations dans des environnements chauds et pour des productions combinées de chaleur et d’électricité".

Le moteur Jenbach J624 développé avec l’entreprise ABB Turbo Systems atteint un rendement supérieur d’environ 10 %. Il passe de 4 mégawatts (MW) à 4,4 MW et offre un rendement électrique de 46,5 %, soit une augmentation d’environ 1 point de pourcentage.

Cette innovation technologique a été dévoilée à l’occasion d’un événement qui s’est déroulé aujourd’hui dans les locaux de la filiale Jenbacher de GE Energy, en Autriche, et auquel ont assisté plus de 35 clients et distributeurs. Les représentants du client test de ce nouveau moteur, Red Harvest, un important exploitant de serres néerlandais, ont également assisté à cet événement.

« Grâce à ce progrès technologique, GE Energy continue d’innover dans son activité de moteurs à gaz et est devenu le premier fabricant de moteur à gaz à utiliser un turbocompresseur à deux étages, permettant d’offrir à nos clients des améliorations significatives du rendement. Alors que cette technologie est, au départ, appliquée à notre moteur à gaz le plus imposant, le modèle Jenbach J624, elle sera au final proposée à la gamme complète de nos moteurs à gaz », déclare Prady Iyyanki, PDG de l’activité de moteurs à gaz Jenbacher de GE Energy.

Le turbocompresseur à deux étages offre un rendement de remplissage beaucoup plus important, ce qui contribue à améliorer de manière significative le rendement global du moteur.

En plus de la pression de chargement plus élevée, cette technologie améliore également de manière significative la densité de puissance du moteur, permettant à ce dernier de fonctionner au-delà des 22 bars de la pression moyenne efficace au frein[1].

« La pression de suralimentation avancée nous permet d’augmenter de manière significative l’autonomie du moteur à gaz, de maintenir l’intégralité du rendement et de l’efficacité à des températures ambiantes élevées. Nous considérons cette technologie comme la clé de la réussite future du commerce des moteurs à gaz », ajoute Prady Iyyanki.

Ce nouveau moteur sera disponible à partir de l’été 2011.

[1] La pression moyenne efficace au frein (BMEP, Brake Mean Effective Pressure en anglais) est une quantité utilisée par les ingénieurs pour comparer le rendement des différents moteurs à combustion interne. C’est une mesure de valeur de la capacité d’un moteur qui travaille indépendamment de la cylindrée du moteur, considérée comme la pression moyenne au cours d’un cycle dans la chambre de combustion d’un moteur.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "GE Energy : moteur à gaz équipé d’un turbocompresseur"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
zelectron
Invité

A cette puissance il eut mieux valu carrément une turbine (au moins 30 à 40% de rendement supplémentaire)

wpDiscuz