GE fournit 2000MW de turbines à gaz à l’Arabie Saoudite

Les turbines à gaz de General Electric produiront 2 000 MW supplémentaires en Arabie Saoudite pour répondre aux besoins énergétiques croissants du Royaume.

GE Energy a remporté un contrat de près d’un milliard de dollars pour fournir plus de 30 turbines à gaz de type 7EA à la Société Saoudienne d’Electricité (Saudi Electricity Company – SEC) pour la centrale électrique 10 de Riyad (PP10).

Ce projet, le dernier d’une série de contrats de GE Energy pour des projets  de la SEC, va permettre de produire 2 000 mégawatts d’électricité supplémentaire dont le pays a besoin pour soutenir la croissance économique et démographique de la région. Il vise à répondre à la pénurie d’énergie pendant les mois d’été et, une fois terminé, permettra une augmentation de 20 % de la capacité de production d’électricité dans la zone centrale d’exploitation de la SEC, contribuant ainsi à l’amélioration de la fiabilité et la fourniture d’énergie aux clients de la SEC.

Le projet PP10 représente le développement le plus récent du site de la SEC à Riyad, où la capacité de production actuelle s’élève à 10 000 mégawatts.

Avec l’accord PP10, signé en décembre 2008, les commandes de la SEC auprès de GE Energy totalisent près de 2,5 milliards de dollars sur les trois dernières années, indique GE Energy. Au cours des cinq dernières années, la SEC s’est engagée auprès de GE Energy pour accueillir 115 turbines à gaz pour ses projets.

Les turbines à gaz 7EA seront livrées par bateau à un entrepreneur chargé de l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction*. Les premières unités seront mises en service au premier semestre 2010, et le reste d’ici 2011. Ces unités porteront le nombre de turbines à gaz 7EA de GE Energy installée dans le Royaume à plus de 200.

La flexibilité de la technologie de la turbine 7EA en termes de combustible permettra d’utiliser du pétrole brut saoudien comme combustible primaire pour le projet PP10, tandis que du distillat sera utilisé pour le démarrage ou comme second combustible.

Plus de 750 turbines 7EA GE Energy sont en service dans le monde, et totalisent des millions d’heures de fonctionnement, caractérisés par des taux élevés de fiabilité et de disponibilité.

"L’Arabie Saoudite déploie des efforts concertés pour organiser et structurer le secteur de l’électricité à travers des partenariats publics et privés, afin répondre aux besoins du Royaume en électricité, dont l’augmentation est estimée à huit pour cent par an", affirme Eng. Ali Saleh al-Barrak, Président et CEO de la Société d’Electricité Saoudienne (SEC)."Le but affiché par le gouvernement est d’augmenter la capacité de production du réseau électrique de 30 gigawatts d’ici 2020" 

Le portefeuille d’activités actuelles de GE Energy en Arabie Saoudite inclut les secteurs de l’électricité et de l’eau, du pétrole et du gaz, du transport et de la santé, ainsi que de nouvelles opportunités dans les services financiers.

En avril dernier, GE Energy a annoncé l’inauguration des travaux de son Centre de technologie électrique de Dammam, une nouvelle installation de maintenance à la pointe de la technologie. Ce centre technologique va considérablement augmenter les capacités de réparations avancées des turbines à gaz en un temps réduit.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz