GE inaugure son siège dédié aux énergies renouvelables

General Electric (GE) a inauguré officiellement ce lundi, à Schenectady (New-York) son siège mondial pour les énergies renouvelables d’une valeur de 45 millions dollars.

Le nouveau siège de GE est conforme aux normes de bâtiment durable établies par la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). Sa consommation énergétique sera inférieure de 20 % à celle imposée par les normes de construction en vigueur dans l’état de New York.

Il est par exemple équipé de robinets à faible débit d’eau et bénéficie d’une meilleure isolation, de systèmes de chauffe-eau et de climatisation à haut rendement, de grandes fenêtres écoénergétiques, de porte-vélos et de places de stationnement réservées aux véhicules hybrides.

Un système de production d’énergie solaire GE de 48 kilowatts installé à proximité complète l’alimentation électrique du bâtiment. Une verrière haute de quatre étages abrite une maquette d’éolienne ainsi qu’une présentation interactive des technologies GE en matière d’énergies renouvelables. Deux unités, dont un poste de contrôle à distance dernière génération, offrent un service de surveillance et de diagnostics continu pour les parcs éoliens et les centrales à énergie solaire installés par GE.

"Notre nouveau siège mondial, un bâtiment à la pointe de la technologie, illustre nos efforts quotidiens pour fournir des solutions en énergies renouvelables capables de satisfaire les besoins énergétiques du monde entier tout en respectant l’environnement", a déclaré Victor Abate, vice-président de l’activité Energies Renouvelables de GE Energy. "C’est également un symbole important de la croissance rapide et du succès de nos activités dans ce domaine. Lorsque nous nous sommes lancés dans l’industrie éolienne en 2002, cette activité représentait pour nous 200 millions de dollars. Aujourd’hui, elle s’est considérablement développée, avec des recettes atteignant 6 milliards de dollars."

Selon M. Abate, la croissance continue de l’industrie éolienne américaine pourrait cependant être menacée, sans une politique de soutien à long terme. « La mise en place d’une norme fédérale, relative aux sources d’énergies renouvelables (RES) fixant des objectifs forts à court terme, fournirait la stabilité et le soutien nécessaires pour encourager les investisseurs et stimuler le développement de l’industrie éolienne aux États-Unis », a-t-il déclaré. « Cette croissance constante prolongerait le dynamisme que connaît ce secteur depuis plusieurs années, permettant de créer de nombreux emplois à travers le pays. »

GE reste le 1er fournisseur d’éoliennes en Amérique du Nord et son modèle 1.5 mégawatt est la turbine éolienne la plus déployée au monde. L’ensemble des parcs installés de GE produisent actuellement suffisamment d’électricité pour alimenter près de 6 millions de foyers aux États-Unis.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz