GE lance une centrale électrique flexible et efficace

GE, a annoncé hier le lancement d’une centrale électrique unique en son genre, conçue pour offrir à la fois une flexibilité et un rendement inégalés.

Selon le conglomérat américain, cette technologie permettra d’intégrer davantage de ressources renouvelables dans le réseau électrique, grâce à un ajustement rapide de puissance, en réponse aux fluctuations de des énergies éolienne et solaire.

GE a injecté plus de 500 millions de dollars d’investissement dans la recherche et le développement de cette centrale. La puissance de la centrale électrique à cycle combiné FlexEfficiency* 50 est de 510 mégawatts, avec un rendement énergétique supérieur à 61%.

Alors que les centrales électriques actuelles fournissent une flexibilité importante ou un rendement élevé, cette centrale fournira pour la première fois une combinaison des deux. Le terme ‘FlexEfficiency‘ indique l’intégration rentable des énergies renouvelables dans les réseaux électriques.

En s’appuyant dans le domaine des moteurs à réaction, GE a pu concevoir une centrale qui monte en puissance à un rythme de plus de 50 mégawatts par minute, soit deux fois le taux de référence actuel de l’industrie. D’après GE, grâce à cette flexibilité opérationnelle, "les sociétés d’électricité pourront adapter rapidement l’énergie électrique fournie à la demande. Cela permet d’équilibrer le réseau de manière rentable et de favoriser le déploiement accru de ressources énergétiques renouvelables comme l’énergie éolienne et solaire. Une centrale FlexEfficiency* 50 typique fournira une énergie suffisante pour alimenter plus de 600 000 foyers de l’UE."

GE lance une centrale électrique flexible et efficace

« Nous travaillons depuis des années pour mettre au point une technologie capable à la fois de fournir un rendement révolutionnaire et de répondre directement au problème de la fluctuation du réseau causé par l’éolien et le solaire. Le besoin d’associer flexibilité et rendement est encore plus pressant aujourd’hui, car dans le monde entier les pays établissent de nouvelles normes pour le contrôle des émissions. » a déclaré Paul Browning, Vice Président du secteur ‘Thermal Products’ chez GE.

La centrale FlexEfficiency 50 est conçue pour un fonctionnement flexible qui intègre
: une Turbine à Gaz 9FB nouvelle génération fonctionnant à 50 Hz, la fréquence la plus utilisée dans le monde; une Turbine à Vapeur 109D-14, qui fonctionne à partir de la chaleur résiduelle produite par la turbine à gaz; le Générateur de pointe W28 de GE; un système de commande intégré Mark* VIe qui relie toutes les technologies; et un générateur à vapeur de récupération de chaleur.

GE lance une centrale électrique flexible et efficace

« Étant donné que la demande mondiale d’énergie devrait doubler d’ici 2030 et que la production d’électricité représente 40% des émissions de gaz à effet de serre, les sociétés d’électricité et les organismes gouvernementaux se penchent très sérieusement sur la façon de produire de l’énergie plus efficacement », ajoute Ricardo Cordoba, Président de GE Energy Europe de l’Ouest et Afrique du Nord. « Cette innovation peut avoir un effet spectaculaire sur les émissions de CO2 et nous offre un moyen agile, efficace et rentable permettant d’aider les pays de l’UE à réaliser leurs objectifs ’20-20-20′ en matière d’énergie 2. »

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "GE lance une centrale électrique flexible et efficace"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

on approche de la perfection énergétique, entre production flexible, récupération de chaleur, régulation des intemittents du spectacle électrique que sont, notamment, le solaire et l’éolien. Ah oui, bien sûr, GE c’est aussi LE symbole du capitalisme, une des premières valorisations boursières mondiales, un vilan conglomérat états-unien … Mais ce sont justement ces mastodontes qui ont les moyens financiers, technologiques et humains, et quand ils investissent en recherche à bon escient, on ne peut que s’en féliciter. Grincheux franchouillards, abstiens toi de lire de post !

Belabo
Invité

L’efficacité énergétique est toujours un bon objectif.. Maintenant, cela ne doit pas masquer la problématique de la ressource. Ce n’est qu’un paliatif temporaire. Heureusement, le monde se tourne vers les ENR, le stockage, la sobriété….

Boubou18
Invité

C’est probablement avec ce genre de “producteur d’énergie” que l’éolien et le photovoltaïque vont pouvoir se redévelopper. Car ces productions sont trop instables pour être seules sur le réseau. Attendons de voir son fonctionnement réel. Et bravo à ces grosses entreprises qui sont souvent fustigées pour leurs bénéfices colossaux.

moise44
Invité
Pour les pros nouvelles ENRs Eolien et Potopile, mais surtout pour les anti-nucléaire : Bien que ce soit une bonne chose du point de vue de l’éfficacité energétique, d’abord la centrale n’est pas encore oopérationnelle, ensuite je suis curieux de savoir coment ils arrivent a ce bilan aussi élevé. Enfin, même si nous avions assez de gaz (de schiste ? ou pas! ?) et que ces dispositfs (turbine a gaz combiné a une génrateur de vapeur a l’échapement) sont moins polluants que le les systèmes au fioul et au charbon ils émettent bcp de CO2 … (division par 2 par… Lire plus »
Tag
Invité

Il est nécessaire de préciser que c’est seulement la Turbine a Gaz et ses 280MW qui peut se permettre de réaliser 50MW/min et ne dispose que d’un rendement de 40%. Le cycle combiné complet (turbine a gaz + turbine a vapeur) est plus long a mettre en service mais un rendement de 61% est une belle réussite technique.

France
Invité

Moise44, tu peux tout de meme adresser tes félicitations a GE car leurs turbines sont fabriquées a Belfort. Alstom fabrique en allemagne, il me semble.

fredo
Invité

curieux, puissance et date de lancement correspondent à la future centrale gaz de Guipavas annoncée en décembre dernier pour 2016. par rapport au raisonnement de pastilleverte, je suis d’accord avec lui, ça fait bosser du monde en France, je prefere ça à du Alstom fabriqué en Allemagne, toutes choses étant égales par ailleurs. en matière de rendement énergétique, la centrale pilote d’Enertrag en Brandeburg à base hybride biogaz-hydrogène-éolien est pas mal non plus.

Guydegif(91)
Invité
Oui, en effet, piste ”FlexEfficiency 50 à cycle combiné”, donc turbines à GAZ ET VAPEUR est très intéressante de par sa réactivité et sa flexibilité pour pallier / compléter les EnR à production aléatoire, comme le PV et l’éolien, par manque de vent ou de soleil. On parle de 510 MW, donc on ne va pas les arrêter complètement quand il y a du soleil car pour faire 510 MW d’électricité en PV il faut 4000000 m2 ce qui fait une sacrée surface ! Idem pour l’éolien à raison de 2 MW par éolienne terrestre en moyenne…ça ferait 250 éoliennes… Lire plus »
Fleurent
Invité
Le cycle combine qui n’est pas une invention de GE existe depuis lontemps avec dejà d’excellents rendements (56%) Un rendement annoncé  61% : Faudra voir et faire la mesure par un organisme independant. Si c’est vrai on peut saluer la prouesse technique. Si les turbines proviennent de Belfort il faudra aussi le dire pour ne pas toujours demolir ce qui vient de chez nous. Ceci étant c’est encore une solution a compbustible fossile qui emet moins de CO2 que les solutions clasiquues au charbon mais qui en emet toujours. Aujourd’hui les priorites ne concernent pas les solutions emettrices de CO2… Lire plus »
Jo
Invité

Petit rappel français : la prochaine introduction en bourse de Global Bioenergies, afin d’accélérer et industrialiser ses bioprocédés -du sucre au carburant- 🙂

Dan1
Invité

General Electric est une très grande entreprise qui ne construit pas seulement des turbines à gaz et aux Etats-Unis, la preuve : Elle aurait pu acquérir très rapidement une célébrité mondiale avec son expérience de fournisseur à FUKUSHIMA dans les réacteurs BWR. Curieusement, on en entend assez peu parler et souvent quand on parle de Fukushima on en revient à notre constructeur national AREVA… et ses REP… Allez comprendre.

Jeje
Invité

Qui a annoncé qu’Alstom ne construisait pas ses turbines à gaz en France??? Tout comme GE, elles sont fabriquées à Belfort. Il ne faut pas dénigrer des fleurons de l’industrie française comme Alstom, le même qui développe l’éolienne offshore de 8 MW du côté de Saint Nazaire. Il me semblait que la France souhaitait faire un peu de protectionnisme, tout comme le font systèmatiquement les US. Apparemment, je me trompais…..

wpDiscuz