GE : une turbine à gaz pour la Bretagne

Dans le cadre d’un contrat de près de 250 millions d’euros avec GDF Suez pour la construction d’une nouvelle centrale thermique, GE Energy livre sa turbine à gaz 9FB, technologie à air refroidi, ainsi qu’une turbine à vapeur de type A15. Installée à Montoir-de-Bretagne, en Loire Atlantique, la nouvelle centrale à cycle combiné sera mise en service en 2010 et alimentera près de 250 000 foyers.

La turbine 9FB est fabriquée sur le site de GE Energy à Belfort, siège européen du groupe et seul producteur de turbines à gaz de moyenne et grande puissance en France. General Electric la présente comme "la turbine à gaz la plus avancée au monde et la technologie la plus récente de la classe F". Elle bénéficie de plus de 25 millions d’heures opérationnelles au niveau mondial et assure un rendement énergétique de plus de 58%, assure la compagnie. Cette turbine est destinée aux réseaux électriques 50 hertz, fréquence du réseau RTE de France.

Remorquée par un camion spécialement conçu pour les lourdes et larges charges, la turbine à gaz a été transportée au port autonome de Strasbourg. Placée sur une barge, la turbine est partie en direction du port d’Anvers pour être chargée sur cargo, destination Saint-Nazaire à quelques centaines de mètres du site de Montoir de Bretagne.  Ce sont ainsi quelques 310 tonnes, soit 10 mètres de long, cinq mètres de large et cinq mètres de haut, qui ont nécessité trois semaines de voyage sous haute surveillance.

En chantier depuis 2007, la nouvelle centrale à cycle combiné de Montoir-de-Bretagne sera opérationnelle en 2010.

D’une capacité de production de 430MW, elle alimentera en électricité le sud de la Bretagne.

« La technologie avancée de la turbine à gaz 9FB assure un rendement élevé à des coûts de production minimaux et garantit ainsi à la nouvelle centrale de GDF Suez un fonctionnement optimal », assure Yves Menat, Directeur Général de GE Energy à Belfort.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "GE : une turbine à gaz pour la Bretagne"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Leproto
Invité

Il n’y a plus de gaz…La Russie fait sa loi!

Momo
Invité
Le contraire de Poweo … seuls les ” gros ” peuvent investir ! Et le gaz vient de partout , cher Leproto , pas seulement via Poutine ! Surtout en GNL , dont GDF est un pionnier et un major ! ….Mais pourquoi donc tjrs raler et etre pessimiste ds. le seul Pays qui peut ( un peu ) se passer de la Russie , grace a la clairvoyance de ses Dirigeantsz de 1974 ? Vs. prefereriez le statut des Balkans , de la Grece ou de l’Italie ?  Un peu de realisme SVP …. et venez donc voir comment ” fonctionne… Lire plus »
Marco29
Invité

L’alimentation en gaz de ce nouveau cycle combiné ne dépendra en rien de la Russie, preuve en est qu’il sera situé sur un terminal méthanié alimenté par mer. Au nom de la liberté d’expression il est normal que tout un chacun puisse sexprimer, il serait cependant souhaitable que les auteurs d’avis stérils et non constructifs s’abstiennent.GE fabrique du bon matoss avec un rendement des plus respectable, il faut espérer que la turbine de puissance ne soit pas construite par les italiens de Nuevo Pinion.

Freeman
Invité

l’algerie contien de grande reserve de gaz et chaque nation eclaire devrai reflechire a investire en algerie baucoup d’entreprise son venu est il tire de bon profit alors pour une independance energitique vis avis la russie l’algerie est une solution .

wpDiscuz