General Electric lance des tours éoliennes plus hautes

General Energy, la branche énergie de General electric (GE) a dévoilé mardi sa nouvelle gamme d’éoliennes terrestres avec des hauteurs de moyeu dépassant les 130 mètres.

Selon le conglomérat américain, les nouvelles tours permettent une augmentation de la production annuelle d’énergie (PAE) et accroissent le nombre de sites éoliens potentiels.

Par ailleurs, la nouvelle tour a une forme particulièrement adaptée aux zones fortement boisées et aux collines qui sont sujettes à de fortes turbulences.

Mais dans un premier temps, les tours seront destinées à la série de 2,5 MW de GE, dont fait partie la nouvelle éolienne 2.75-103.

General Electric lance des tours éoliennes plus hautes« Nous nous efforçons continuellement d’accroître la valeur pour nos clients. Cette tour, qui sera également disponible pour notre nouvelle éolienne 2.75-103, constitue la prochaine étape de notre portefeuille de produits évolutifs », a déclaré Stephan Ritter, directeur général de GE Renewable Energy Europe.

« Grâce à ces tours plus hautes, davantage de sites peuvent devenir propices à développer des parcs éoliens. La hauteur accrue offre également plus de valeur pour les clients grâce à des vents plus forts et à une réduction de l’impact des turbulences, ce qui se traduit par une augmentation de la production annuelle d’énergie ».

Cette tour aura un design hybride robuste en béton préfabriqué et acier tubulaire. "Cette construction offre un équilibre optimal entre la valeur pour les clients et les technologies de pointe, tout en réduisant les défis logistiques", a précisé GE dans un communiqué.

Enfin, GE annonce que cette nouvelle tour fera ses débuts sur les principaux marchés que sont l’Allemagne, la Scandinavie, la Pologne, la Roumanie et le Canada.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "General Electric lance des tours éoliennes plus hautes"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gp
Invité
Il n’y a qu’à voir la manière dont ce M. Ritter s’exprime pour comprendre que dans le milieu des renouvelables comme dans bcp d’autres hélas, l’avenir est entre les mains de financiers avant d’être dans celui de visionnaires ou d’homme de talents : “… de notre portefeuille de produits évolutifs”. Le grand éolien a le vent en poupe non pas parce qu’il constitue une alternative efficace pour réduir notre dépendance aux fossiles mais parce qu’il est de plus en plus rentable. Ouf! Nous voilà rassurés… Pendant ce temps-là, les petites mains de l’éolien continuent à toucher leur petit smic pendant… Lire plus »
Steph
Invité

Dans quel monde vivez-vous, celui des bisounours ? Si l’investissement participatif collectif est a developper partout ou c’est possible, on ne sortira de l’ere fossile qu’a grands coups d’investissements issus du secteur prive pour une raison tres simple : on mobilise beaucoup plus facilement 1 * 500 000 € que 100 *5 000 € de capital et c’est un porteur de projets collectifs qui parle. L’Allemagne a installe 10 000 MW de solaire et 25 000 MW d’eolien grace au secteur prive et financier et maintenant, c’est 18% d’EnR dans le mix electrique contre 4% en 1990. CQFD

Reivilo
Invité
Avez-vous des chiffres sur la rentabilité du grand éolien, notamment en France ? Les dernières mesure du Grenelle II vont plutôt dans le sens d’une plus grande fiscalité sur l’éolien ; IFER à 7 000 € du MW et provisions de démantèlement par exemple avec un tarif d’achat de l’électricité qui n’est pas réévalué. Le classement ICPE des éoliennes accroit encore la charge d’études déjà très lourdes. De nombreux projets sont abandonnés car non rentables dans ces conditions. Il me semble assez normal que les industriels recherchent des moyens de production plus efficaces. Les salariés “petite main de l’éolien”, soit… Lire plus »
Samivel51
Invité

Non seulement vous vous croyez au pays des bisounours, mais en plus vous avez tort sur le fond. L’ eolien est rentable car il est subventionne par l’electeur-contribuable, qui, lui, est visionnaire. Et qui eventuellement est la meme personne que le dirigeant et l’actionnaire (directement ou via une epargne bancaire) du fabricant d’eolienne ou de l’exploitant eolien; qui cherche la rentabilite, de la meme facon que vous aussi ne mettez pas vos economies sur un compte d’epargne qui vous rapporterait 0% d’interets.

Lion_fr
Invité

Si l’éolien était juste un peu plus rentable….   Il n’y aurait plus de charbon, plus de fuel, plus de plutonium dans l’air que nous respirons…  Merci à ces bureaux d’études qui travaillent à grapiller des petits pourcents depuis bien avant la hausse du pétrole et Fukushima, alors que tout le monde s’accomodait de respirer toutes ces horreurs

gp
Invité
l’électeur-contribuable, visionnaire???????????? C’est vrai qu’en demandant toujours plus de terrains à bâtir loin des centre-villes pour habiter en pavillon “comme tout le monde”; à plébiciter le monospace Diesel idéal pour les vacances en famille une fois dans l’année – un peu moins tout le reste du temps à raison de 1,2 personnes à bord; à réclamer la baisse du prix des carburants pour éviter d’avoir à trop changer ses habitudes et tanpis pour ceux qui suivront, etc, etc… l’électeur-contribuable Français est un visionnaire de talent que le monde entier nous envie!!! Pas d’autre choix possible que de compter sur l’investissement… Lire plus »
Sand
Invité
Je suis d’accord avec vous mais en fait ce sont deux problématiques différentes. Effectivement ca fait longtemps que dans les entreprises le pouvoir n’est plus entre les mains de visionnaires ou ingénieurs de talents mais entre ceux des financiers. Par exemple une fois un financier dans une tres grande entreprise européenne d’aéronautique m’a dit que le core bussinnes c’est : – financer les avions – vendre les avions .. a priori les concevoir et les produire dans son esprit pouvait etre externalisé… Ce qui laisse songeur tout de meme. Une seule solution : pendre a des crocs de bouchers quelques… Lire plus »
Papoumontchat
Invité
@gp Je ne sais pas où vous travaillez, mais en 2 mots voilà comment marche une entreprise: – il y a des actionnaires qui ont mis de l’argent et qui en attendent une rentabilité – il y a une direction qui doit rendre compte aux actionnaires donc gagner de l’argent – il y a des produits et/ou services mis en oeuvre par la direction pour que ça fonctionne – il y a des clients (publics ou privés) pour acheter les produits et/ou services Vous ne sortirez jamais de ce schéma dans une économie libérale; si les produits et/ou services relèvent… Lire plus »
Reivilo
Invité

Contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire l’éolien est bien accepté par une large majorité de français et principalement ceux qui vivent à côté d’un parc. Sondage général Riverains de parcs existants

Pastilleverte
Invité
une des plus grosses entreprises mondiales, déjà très présente dans l’énergie, rien d’extraordinaire qu’elle cherche à développer cette activité où elle est présente depuis longtemps. Et, oui, impérativement en faisant des bénéfices, peut être pas immédiatement à la rigueur. Enquêtes d’acceptation des éoliennes : évidemment, il n’y a pas grand monde, voire personne à proximité immédiate des ventilateurs; Dans ce cas que 95% des sondés ne soient pas “génés” par les éoliennes, ça peut se comprendre; Une chose est sûre, les voisins immédiats des éoliennes off shore (crustacés et poissons) sont ravis de leur présence (les fondations/plateformes etc offrant des… Lire plus »
gp
Invité

merci de ces précisions. Vous vous doutez bien qu’en participant à ce forum et en prenant l’initiative d’y poster régulièrement des commentaires, je n’avais jusqu’à présent absolument aucune idée du fonctionnement d’une entreprise privée… Est-ce une raison pour mettre à la tête des entreprises des dirigeants qui n’ont qu’une vision purement financière du monde qui les entoure? Non! Car c’est bien les termes dans lesquels ce dirigeant s’expriment qui me choquent. Ca doit être lié à mon déficit de culture US… Mais faut-il vraiment s’en excuser?

Sand
Invité

Conceptuellement developpement durable et économie capitaliste sont antagonistes. Durable  = renouvelable, que l’on peut regénerer. Économie capitaliste  = basée sur la CROISSANCE. Sans croissance le systeme s’écroule a terme. Or qui dit croissance dit accroissement de consommation de ressources (eau, énergie, espace, etc).  Le tout dans un monde aux dimensions finies, que de plus nous nous efforcons de réduire a grand pas  (zone contaminées par le nucléaire, déforestation massive, etc..). Le reste n’est que de la littérature.

Nature
Invité

Voilà qui est de bon augure pour atteindre le ciel ,et tant pis pour les paysages. Les gens sérieux,ceux pour qui seuls comptent argent et énergie sont contents,les autres , poètes irresponsables :”Silence”!

Reivilo
Invité

En effet. On peut ajouter qu’une éolienne n’est pas installée définitivement comme la Tour et sera démontée en fin d’exploitation dans beaucoup moins d’un siècle. Rien à craindre donc pour nos paysages. Ils retrouveront dès lors, leurs lignes HT, routes et autoroutes, silos agricoles, LGV, émetteurs téléphoniques, centre commerciaux, panneaux publicitaires et autres beautés naturelles, absolument intacts.

Aec
Invité

LUTTE CONTRE L’HIPPOPHAGIE   NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !   Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à : AEC Résidence La Pléiade 98, rue de Canteleu 59000 LILLE   Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.   Merci aussi de visiter les sites :         Rejoignez la groupe sur :      Faites passer le message à vos amis.   Amitiés.   AEC.

Nature
Invité

1/Tour Eiffel:il n’ en existe qu’une et son créateur a eu la sagesse de ne pas vouloir la multiplier par 10000. 2/Les éoliennes ne trouvent pas une excuse dans les autres laideurs,elles ne font que s’y ajouter. 3/Quant à les voir s’effacer du paysage ,on peut toujours rêver,il suffit de voir les sites industriels dits “orphelins” pour ne pas croire les promoteurs éoliens. de plus il faudrait attendre au moins 20 ans,tous les quinquagénaires les supporteront donc toute leur existence.

Reivilo
Invité
Oui mais le quinqua ne fait pas que supporter, il est aussi en partie à la source du problème puisque le quinqua génère sa part de consommation d’électricité,  laquelle ne sort pas par micracle de la prise mais est produite dans des centrales. Lesquelles centrales sont toujours plus ou moins visibles du quinqua qui sort un peu de chez lui. Alors dans le paysage ou va votre préférence : à de nouveaux barrages sur les grands fleuves (destruction des vallées et millions de tonnes de béton), à des centrales thermiques classiques avec leur très jolies tours de refroidissement (effet de… Lire plus »
Nature
Invité

En effet le Schéma éolien de la région Bretagne s’attarde sur le paysage :le document lui accorde 2 pages sur 58.

wpDiscuz