Genève s’engage dans le projet Rêve d’Avenir

La ville de Genève s’engagera dans le projet transfrontalier REVE d’Avenir 2009-2012, qui vise la recherche d’excellence dans la conduite de politiques énergétiques communales.

Le projet REVE d’Avenir s’intègre dans le programme INTEREG IV, projets transfrontaliers subventionnés par la Confédération et l’Union européenne.

Il s’articule autour de trois pôles. Le premier est la signature de la Convention des Maires de l’Union européenne, qui engage la ville signataire à dépasser les objectifs énergétiques européens à l’horizon 2020, dits «3×20», à savoir, diminuer de 20% la consommation d’énergie, diminuer de 20% les émissions de gaz à effet de serre et couvrir 20% des besoins en énergie par des énergies renouvelables.

Le deuxième pôle est la constitution, à l’échelle régionale, d’une «centrale de NegaWatts» qui regrouperait l’ensemble des actions, parfois modestes, au niveau du territoire considéré, afin d’obtenir des résultats plus significatifs et plus facilement communicables auprès du public qui doit devenir un acteur à part entière dans le processus.

Enfin, le troisième pôle est la création de plateformes d’échange et de mutualisation des ressources, afin de tester et de partager les différentes stratégies mises en place. Ces plateformes peuvent aborder une multitude de thèmes, à la demande des villes participantes, sur tous les sujets liés au processus de labellisation Cité de l’énergie ou de la politique énergétique et climatique.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Genève s’engage dans le projet Rêve d’Avenir"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Etienne solar
Invité

Bravo les amis ! Compétition positive, partage, transparence, expérimentation créative … la recette est sympathique et les technologies issuent de la mentalité guerrière vont peu à peu plonger dans l’oubli et cèder la place aux technologies humanistes … le monde change vraiment …

Ra sun
Invité

Enfin, l’argent des paradis fiscaux pratiquant le secret bancaire commence à être utilisé à bon escient pour un avenir en commun souhaitable. Le monde change vraiment, t’as bien raison Etienne Solar, le monde change vraiment.

wpDiscuz