Génie électrique & climatique : perspective en berne

Après plusieurs années de progression ininterrompue, les entreprises du génie électrique et climatique ont été confrontées à la crise économique en 2009.

Selon les chiffres divulgués par le SERCE, le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique qui représente 150 000 personnes, en 2009, le volume total de l’activité s’est replié de 2,7 %, pour un chiffre d’affaires annuel de 14,6 milliards d’euros.

La part du génie climatique représente près de 1,8 milliards d’euros, tandis que leur activité dans le domaine des services poursuit sa progression notamment dans la maintenance qui atteint 2,6 milliards d’euros.

Les entreprises du SERCE sont particulièrement bien positionnées sur l’optimisation des performances énergétiques des installations, en particulier grâce au savoir-faire reconnu et labellisé de leurs chargés d’affaires en efficacité énergétique.

Génie électrique & climatique : perspective en berne
 
[ Répartition du chiffre d’affaires 2009 par secteur ]

Les perspectives pour l’année 2010 ne semblent pas s’orienter de manière positive avec un secteur industriel qui peine à redémarrer et des activités tertiaires qui arrivent au bout des grands projets. Les installations dans le secteur des énergies renouvelables devraient cependant poursuivre leur fort développement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz