Géothermia, le musée européen de la Géothermie

Au sud-est du Cantal, la ville de Chaudes-Aigues (située à 750 m d’altitude), se flatte d’être la plus méridionale des villes d’eaux d’Auvergne. Témoignage du feu ardent qui brûle les entrailles de la terre, 30 sources y jaillissent.

Parmi elles, la Source du Par est sans conteste la plus remarquable de par son débit (280 litres/ minute) et sa température ( 82°c). Elle serait la plus chaude d’Europe.

Sous les dalles de schiste du musée Européen de la géothermie et du Thermalisme circule l’eau thermale. C’est à cet endroit qu’est né, en 1332, le premier réseau de chauffage urbain fait de tuyaux en bois. Les eaux sont utilisées en hiver pour le chauffage des habitations.

Ici l’eau bouillante est partout. Elle cuit les oeufs, emplit le lavoir, coule brûlante aux bouches des fontaines, intrigue le visiteur, soigne le corps, stimule l’esprit.

Contacts : Géothermia, Tél. 04 71 23 58 76
Office de Tourisme de Chaudes-Aigues, Tél. 04 71 23 52 75
Web : www.chaudesaigues.com

 
(src : CP – Geothermia)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz