Géothermie profonde du Val Maubuée, le forage a débuté

Début février 2011, des travaux de forage à une profondeur de 2 100 mètres ont commencé dans l’agglomération du Val Maubuée (77) en vue de la mise en place de la nouvelle installation géothermique qui alimentera son réseau de chaleur urbain.

Confrontés à l’augmentation constante des prix des énergies fossiles et animés par la volonté de développer des énergies renouvelables, les élus du Val Maubuée ont souhaité valoriser l’énergie géothermale. En 2009, ils ont confié la gestion du réseau et de la centrale de géothermie à Géoval. Ce réseau collectif, développé par l’agglomération deuxième secteur le plus peuplé de Marne-la-Vallée dessert 4 964 équivalents logements sur les communes de Lognes et Torcy depuis les années 80.

"Les travaux de forage du premier des deux puits géothermiques sont aujourd’hui sur le point d’aboutir" a précisé Géoval, filiale de Dalkia, dans un communiqué. Le forage du second puits démarrera dans les tous prochains jours et s’achèvera en juin prochain.

Alors que la nouvelle centrale alimentera en chauffage et en eau chaude sanitaire les bâtiments raccordés, 85% des besoins énergétiques seront fournis par la valorisation de la géothermie, remplaçant le gaz qui alimentait jusqu’alors le réseau. Le volume annuel des émissions de CO2 ainsi économisées par la géothermie du Val Maubuée sera de plus de 9 000 tonnes. Par ailleurs, les abonnés du réseau de chauffage urbain bénéficieront d’une baisse conséquente du tarif de leur facture de chauffage pouvant aller jusqu’à 30 % en fonction des puissances souscrites.

Géothermie profonde du Val Maubuée, le forage a débuté

Le coût de l’ensemble des travaux est de 15,37 millions d’euros, financés par Géoval. L’Ademe, le Conseil Régional d’Ile-de-France par l’intermédiaire du Fonds chaleur, et le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) soutiennent financièrement ce projet à hauteur de 2,95 millions d’euros.

Exploitant déjà 16 des 29 installations géothermiques opérationnelles en Ile-de-France, Dalkia indique que cette opération constitue la première géothermie profonde pour le groupe depuis 20 ans. Il précise également que 10 nouveaux projets devraient voir le jour d’ici 2014.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Géothermie profonde du Val Maubuée, le forage a débuté"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
Très bonne initiative ! notre bonne vieille terre a des Calories à revendre ! Ce type d’initiative de projet géothermique (de moyenne ou grande profondeur) à des fins de ”réseau chaleur – chauffage” (à défaut d’être prod. d’élec. pour les plus profonds et plus chauds) pourrait être mis en application plus largement dans les régions de France où la croute terrestre moins épaisse et le gradient de température plus propice… Exemples: Alsace, près des grandes agglomérations puisque ressource prouvée par le GEIE de Soultz-sous-Forêts,…Centre de la France du côté de Chaudes -Aigues, partout où Stations Thremales…. Le tout évidemment en… Lire plus »
Flexo
Invité

les ressources geothermiques à exploiter sont enormes; notement au Japon… en amerique du sud. en allemagne ..en fait i l y a ena u pu partout. arretons de dire que seul el nucleaire est propre et n utilisepas de combustible co2 fossile. a bon entendeur

Zolex
Invité

Le coût des forages à grande profondeur décroît avec l’expérience acquise et le progrès technique, ce qui va booster la production de cette énergie propre et facile à réguler. La possibilité d’enfouir à 5000 mètres, dans des zones géologiques stables, les déchets nucléaires est sérieusement étudiée aux Etats-Unis. D’après eux, on sera tranquilles pendant au moins un million d’années.

Fleurent
Invité

Les ideologies ont poussé le soleil et le vent, or on ne sait pas stocker l’énergie, pas de soleil en hiver pas de vent quand il y a un anticyclone sur l’Europe.La géothermie qui n’est pas intermittent est aujourd(hui la plus precieuse des energies renouvelables surtout qu’elle s’applique essentiellement au chauffage des habitatation source tres impoertante d’emissions de GES. Il faut faire des choix arreter de subventionner le solaire photovoltaique a rendement trop faible et mettre les moyens à ou ils seront les plus utiles aujourd’hui geothermie, recuperation des dechets et et economies d’énergie

oeildecain
Invité
En récupérant de l’énergie photovoltaïque on en profite tout en diminuant les effets négatifs du soleil …. En récupérant l’énergie de la biomasse forestière, on en profite tout en organisant la protection du sol du soleil …. En récupérant de les énergies marines, on en profite tout en diminuant les érosions qu’elles engendrent …. En récupérant les vents les plus forts, on en profite tout en diminuant leurs effets les plus dévastateurs …. Tous ces systèmes prélèvent et restituent au même niveau …. Mais, pour ce qui est des fossiles, on prélève ce qui a mis des millions, voire des… Lire plus »
michel123
Invité
Tout est contestable le solaire de par ses rendements médiocres entraine un réchauffement climatique local car les surfaces noires augmentent la captation thermique  sans la récupèrer efficacement : sur de grandes surfaces cela diminue l’alebo naturel. l’éolien s’il se développe massivement en mer risque de perturber les vents marins qui amènent l’humidité marinz  à l’origine de la pluie sur le continent. La captation des courants marins si elle est trop marquée perturbera les courants ce qui peut entrainer des bouleversement climatiques majeurs. Le gulf stream par exemple s’il est capté dans le golfe du mexique ne viendra plus réchauffer l’europe… Lire plus »
Marco77
Invité
La centrale géothermique de Val Maubuée, d’une puissance de 11MW a été inaugurée le mois dernier. Elle couvrira 85% des besoins en chaleur du réseau, des chaudières à gaz pouvant faire l’appoint, et le secours sera du fioul domestique. Le dossier de presse est disponible sur le site de l’agglomération de Marne-la-Vallée / Val Maubuée. Données clés : * Investissement de 15 M€ (réseau de chaleur préexistant) * Forage dans la nappe du Dogger à 2100m (doublet géothermique) * L’eau d’une température de 70°C a un débit de 250 m3 par heure * 4 964 équivalent logements desservis * 9… Lire plus »
wpDiscuz