GlaxoSmithKline fait des économies avec du film d’isolation

Le site français du laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline à Marly-le Roi, a installé environ 7 000 mètres carrés de film d’isolation sur l’intérieur de son vitrage.

Cette installation a permis de réaliser un gain calorifique annuel de 1.473.738 kWh et une réduction de la consommation électrique de 1.946.918 kWh, soit des économies annuelles estimées à 61.000 euros sur le chauffage et de 134.000 euros sur le refroidissement. Selon Luxasolar, la société en charge de la prestation, "le retour sur investissement a été réalisé en moins de 2 ans."

L’installation de films pour vitrage a également conduit à une réduction annuelle des émissions de CO2 de 1.133 tonnes sur le site de GSK.

En 2006, GSK a lancé le Programme "Changement climatique" pour réduire sa consommation énergétique de 45 % d’ici à 2015. Sur le site de GSK en France, la difficulté a été d’obtenir la température interne la plus constante, chaude en hiver et fraîche en été, sans aucune déperdition de lumière interne et une apparence transparente.

GlaxoSmithKline fait des économies avec du film d'isolation
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

GSK a suivi l’exemple de la Commission européenne**, DG Environment à Bruxelles, où résident les services relatifs au changement climatique et à Kyoto, et où 2 300 mètres carrés de film pour vitrage Luxasolar® ont été installés. Des tests ont ensuite été effectués dans le bâtiment de la Commission européenne par le Bureau d’ingénierie indépendant Attentia, indiquant des baisses de températures de jusqu’à 8,1 °C.

GlaxoSmithKline fait des économies avec du film d'isolation
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

La technologie d’isolation par le verre offre un produit d’énergie "propre" et une solution pour le contrôle de la chaleur et des bâtiments, permettant de bénéficier des économies d’énergie été comme hiver. Ce film pour vitrage "spectralement sélectif" possède une transmission de la lumière visible très élevée ainsi qu’une absorption exceptionnellement basse. D’après son concepteur, il améliore également l’isolation interne du vitrage existant en hiver, jusqu’à 57 %.

Par ailleurs, les films Luxasolar sont toujours appliqués à l’intérieur du vitrage et peuvent donc être installés sur tout type de vitrage, même incliné.

** autres références européennes incluent le Parlement européen (1 290m²), la Tour de Lille de BNP Paribas (7 500m²), Swiss Reassurance (940 m²) et le World Trade Center III de Bruxelles (1 960 m²).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "GlaxoSmithKline fait des économies avec du film d’isolation"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Si ca marche vraiment, il faudrait le mettre sur tous les batiments publics au nord de la Loire: une belle economie d’energie en perspective, sans avoir besoin d’entreprendre des travaux couteux.

js
Invité

c’est clair que si l’efficacité est prouvé, ils ont un magnifique marché devant eux !!

Samivel51
Invité

Il faut aussi que le film soit vraiment transparent (meme apres 10 ans d’exposition aux UV), et qu’il ne fasse pas des plis et des bulles d’air quand on le colle sur la vitre…

wpDiscuz