Global Tech I : le parc éolien marin financé (1,05 Mds)

Le financement de Global Tech I, l’un des plus grands projets éoliens mis en œuvre dans les eaux territoriales allemandes de la mer du Nord, est désormais assuré en majeure partie.

Compte tenu de sa distance par rapport au rivage et de sa profondeur, il constitue l’un des projets éoliens parmi les plus complexes au monde. Son financement couvre désormais à la fois la construction et l’exploitation.

En effet, la Banque européenne d’investissement (BEI) et un consortium de 16 banques d’affaires ont signé le 7 juillet dernier, à Hambourg, un contrat de prêt pour le financement de ce projet, dont les besoins en capitaux s’élèvent à plus d’un milliard d’euros. La BEI contribuera pour sa part au financement de l’opération au moyen d’un prêt de 500 millions d’euros.

La banque d’investissement allemande KfW devrait également intervenir pour une large part dans le financement de cette opération via son nouveau programme de crédit en faveur de projets dans le domaine de l’éolien marin.

Le parc éolien Global Tech I occupera une superficie de 41 km2 et sera situé à 180 km environ de Bremerhaven et à 138 km au nord-ouest d’Emden. Le site se trouve en dehors des réserves marines, dans la zone économique exclusive (ZEE) allemande. Le parc, constitué en tout de 80 éoliennes d’une capacité totale installée de 400 MW, générera une production électrique d’environ 1,4 milliard de kWh par an qui pourra alimenter 445 000 foyers en électricité respectueuse de l’environnement.

Global Tech I doit être raccordé au réseau dès 2012 et sera pleinement opérationnel en 2013.

La société de projet Global Tech I Offshore Wind GmbH (GT I) est responsable de la mise en œuvre et de l’exploitation du projet.

« L’éolien marin joue un rôle décisif pour l’avenir de l’approvisionnement en énergie en Allemagne et en Europe. Global Tech I fait partie des projets allemands les plus ambitieux à ce jour. Le contrat signé ce jour apporte la garantie de gros investissements et marque un grand pas en avant, notamment dans la perspective du financement du tournant énergétique en Allemagne » a déclaré Matthias Kollatz-Ahnen, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

** Le capital Global Tech I est détenu par les deux entreprises d’approvisionnement en énergie Stadtwerke München GmbH et HSE AG (Darmstadt), la société européenne de négoce de l’énergie EGL AG et Esportes Offshore Beteiligungs GmbH. Elle a également pour actionnaires les deux entreprises de développement de projets Norderland Projekt GmbH et Windreich AG ainsi que les deux entreprises du groupe Windreich, FC Windenergy GmbH et GTU I GmbH.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz