Enerzine

Google investit 200 millions de dollars dans l’éolien au Texas

Partagez l'article

La firme californienne Google a annoncé mercredi dernier avoir réalisé un investissement dans un parc éolien au Texas (USA), pour la modique somme de 200 millions de dollars, ajoutant ainsi un autre projet phare à son portefeuille grandissant dans le secteur des énergies vertes.

Le géant de la recherche sur Internet a en effet indiqué sur son blog que le projet éolien ‘Spinning Spur’ était localisé, "sur une large étendue de terre favorable aux vents dans le comté d’Oldham, au nord de l’État du Texas."

Le parc comprendra au total 70 turbines éoliennes Siemens (x 2,3 MW de puissance unitaire), soit une capacité installée globale de 161 mégawatts, en mesure d’alimenter plus de 60.000 foyers texans. C’est la filiale américaine d’EDF – EDF Renewable Energy – qui aura la lourde charge de construire le complexe. L’ensemble devrait être opérationnel juste avant la fin de l’année a également précisé google. L’énergie produite sera vendue au service public SPS, qui dessert à la fois le Texas et le Nouveau Mexique.

"Nous recherchons des projets comme celui de ‘Spinning Spur’, car, en plus de créer de l’énergie renouvelable et de renforcer l’économie locale, ils constituent aussi des investissements intelligents", a rapporté Kojo Ako-Asare, responsable financier chez Google. Et d’ajouter : "Ces investissements offrent des rendements attrayants par rapport aux risques et nous permettent d’investir dans un large éventail d’actifs".

‘Spinning Spur’ est le dixième projet dans le domaine des énergies renouvelables initié par la firme de Mountain View en 2010. D’après Google, l’ensemble de ces projets totalisent désormais une puissance cumulée de 2 gigawatts. En tout, elle aura investi plus de 1 milliard de dollars dans les énergies renouvelables : 5 projets dans l’éolien et 5 autres dans le solaire.

Google investit 200 millions de dollars dans l'éolien au Texas

Rappelons que pour exister sur l’INTERNET, Google utilise massivement des serveurs de données qui consomment au final d’énormes quantités d’électricité. L’association Greenpeace estime que les 8 centres de données (datacenter) actuels (et en cours de construction) pourraient nécessiter jusqu’à 476 MW d’électricité, s’ils étaient exploités à pleine capacité.

Quelques projets déjà identifiés sur Enerzine :

– Google injecte 72 ME dans l’énergie du vent : ici

– Google injecte 117 ME dans BrightSource Energy : ici

– Google investit dans un parc solaire allemand : ici

– Google ajoute 2 parcs éoliens dans son escarcelle : ici

– Google veut démocratiser l’usage de l’énergie solaire : ici

– Google soutient un projet de méthanisation en Caroline : ici

 


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "Google investit 200 millions de dollars dans l’éolien au Texas"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Sicetaitsimple
    Invité

    avoir depuis ce matin des réactions enthousiastes à cette avancée de Google. Malheureusement, ces imbéciles ont le mauvais goût d’investir dans un projet de la filiale US d’EDF En, ce qui forcément rend le truc beaucoup moins sexy….voire quasiment répugnant.

    Dan1
    Invité

    EDF-EN, dont on ne sait toujours pas comment elle parvient à capter une majorité de la CSPE dédiée au photovoltaïque ?? Répugnant et… très mystérieux !

    Sicetaitsimple
    Invité

    je pense qu’EDF (le groupe), avec tout le pognon gagné grace à la CSPE, a du faire une offre bradée à Google, non? Faut peut-être demander à Chelya ce qu’il en pense?

    Dan1
    Invité

    Ben chelya est en train de chercher comment nous répondre en noyant le poisson… sans mercure si possible !

    wpDiscuz