Google, nouveau moteur de la recherche sur les énergies

Google a annoncé mardi une nouvelle initiative : développer des sources d’énergie renouvelables "moins chères que l’électricité issue du charbon." 

A coups de centaines de millions de dollars, Google se consacrera principalement au développement de l’énergie solaire thermique, de la technologie éolienne et des systèmes géothermiques améliorés.

En 2008, Google s’attend à dépenser 10 millions de dollars en recherche et développement. A terme, ce seront des centaines de millions de dollars qui seront mis en jeu, avec l’espoir de retours sur investissement.

"Nous avons acquis de l’expérience dans la conception, puis la construction à grande échelle de serveurs énergétiquement efficaces", explique Larry Page, cofondateur de Google

"Nous voulons appliquer la même créativité et la même innovation pour relever le défi consistant à produire de l’électricité d’origine renouvelable à une échelle mondiale, qui coûterait moins cher que l’électricité issue du charbon."

Le charbon représente à ce jour 40% de la production électrique mondiale.

"Un énorme travail a déjà été fait sur les énergies renouvelables.", ajoute-t-il. "Des technologies ont été mises au point qui peuvent mûrir et devenir des industries capables de produire de l’électricité moins cher que le charbon. La technologie solaire thermique par exemple, représente une voie très plausible à la fourniture de telles énergies. "

"Notre objectif est de fournir un gigawatt d’énergie renouvelable". "Nous sommes optimistes", admet-il : "cela pourra être fait dans quelques années plutôt que dans quelques décennies."

"Si nous atteignons cet objectif, (…) le monde aura la possibilité de satisfaire une part importante des besoins en électricité à partir de sources renouvelables et de réduire sensiblement les émissions de carbone. Nous pensons que ce sera un bonne affaire pour nous aussi."

La firme californienne recherche dès à présent des ingénieurs et des experts pour lancer ses recherches.

 
 (src : Google)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

1
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Angel
Invité
Angel

A quand le développement d’autres énergies du futur telles que « L’ENERGIE DU POINT ZERO » ; telle que le craquage de l’eau en 2 H2 plus O2 par impulsions électriques trés courtes et de trés haut voltage…. Qui aura les capitaux et la détermination pour braver le tout puissant « OIL BUSINESS ?