Grande-Bretagne : l’unité Thorp sera fermée en 2018 puis démantelée

L’Autorité de démantèlement nucléaire britannique (NDA) a annoncé que l’usine britannique de retraitement du combustible nucléaire Thorp, située sur le site de Sellafield, sera définitivement arrêtée une fois les contrats de retraitement nationaux et internationaux en cours exécutés, soit fin 2018.

La publication de la feuille stratégique « Oxide Fuels – Preferred Option » de la NDA signe la fin du réexamen de la procédure de retraitement du combustible nucléaire irradié. Selon l’autorité britannique, le réexamen confirme que les contrats de retraitement dans l’installation Thorp constituent une stratégie réalisable et avantageuse.

La NDA a expliqué que les assemblages combustibles encore non traités issus des réacteurs refroidis au gaz de dernière génération (AGR), ainsi que ceux à venir, seront entreposés jusqu’à ce que la question de leur stockage définitif en dépôt profond soit résolue.

En conséquence, les contrats de retraitement en cours seront exécutés d’ici fin 2018, et Thorp pourra alors être arrêtée.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz