Greenmills, l’usine de biocarburants à usages mixtes

Un consortium néerlandais projette de construire une usine combinée pour le biodiesel, le bioéthanol et le biogaz, à Amsterdam.

Le coût du projet s’élève à environ 75 millions d’euros et pourrait engendrer près de 200 emplois. Les demandes d’autorisation sont en cours et la municipalité a déjà réservé un terrain de neuf hectares dans la zone du port, près de Hornhaven.

Le projet intitulé Greenmills est porté par les entreprises Rotie, Noba Vetveredeling (spécialisée dans l’épuration des graisses) et Orgaworld. La société Rotie recycle les huiles et graisses végétales usagées, dont les graisses de friture provenant des fast-food McDonalds et Febo (néerlandais). Dans ce projet, Rotie recycle ces huiles en 200 millions de litres de biodiesel par an. La glycérine, un sous-produit inévitable, est transférée vers l’installation multimodale de fermentation et de transformation en compost construite par Orgaworld. Cette installation traite également tout type de déchets organiques biodégradables et aliments périmés.

En plus du compost, plus de 25 millions de m3 de biogaz (méthane) sont ainsi produits. Dans une autre installation, des fractions riches en amidon sont transformées en bioéthanol.

Le méthane est transformé en électricité et en vapeur dans une installation thermique de 10 MégaWatts (MW). Cette vapeur peut être utilisée dans les entrepôts de container construit par Noba afin de conserver les huiles et graisses récentes liquides.

La combinaison de ces activités a donc aussi bien des avantages logistiques qu’énergétiques. Les initiateurs espèrent commencer la construction au début de l’été. L’usine devrait entrer en activité dès la fin 2008.

 
BE Pays-Bas numéro 25 (10/05/2007) – Ambassade de France aux Pays-Bas / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42671.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz