Greenpeace : escalade de protestation contre l’EPR

12 militants de Greenpeace ont entrepris d’escalader la centrale de Belleville sur Loire, ce mardi 27 mars.

L’association écologiste entend ainsi protester contre le nucléaire en général et le futur projet EPR en particulier.

« Le projet de réacteur nucléaire EPR a été décidé sans véritable débat démocratique. La France n’en a pas besoin pour satisfaire sa consommation d’énergie, et des études démontrent qu’une fois construit, l’EPR sera le réacteur le plus dangereux au monde », déclare Frédéric Mariller, chargé de la campagne nucléaire de Greenpeace France.

Le 17 mars dernier, entre 20 000 et 60 000 personnes ont défilé dans plusieurs villes de France pour demander l’abandon du projet EPR prévu à Flamanville en Normandie. Plusieurs candidats (José Bové, Dominique Voynet et Olivier Besancenot) ce sont engagés pour le retrait du projet d’EPR.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Souscrire  
Me notifier des