Groenland: Greenpeace occupe une plate-forme de forage

Depuis dimanche, trois activistes de Greenpeace sont suspendus à la plateforme géante Leiv Eiriksson, de plus de 53 000 tonnes, dans une tente de survie de trois mètres de diamètre au sud-ouest du Groenland.

Les militants ont escaladé la plateforme, alors qu’elle passait le détroit de Davis (ouest du Groenland) a expliqué l’ONG. "Ils ont suffisamment de nourriture pour tenir 10 jours."

Le mouvement écologique dénonce la réalisation prochaine du premier forage pétrolier qui sera effectué par Cairn Energy  dans cette région du monde jugée "extrêmement fragile."

Les activistes partis en zodiac depuis l’Esperanza, le bateau de Greenpeace, ont réussi à déjouer la vigilance du navire de guerre danois qui escorte la plateforme et à l’aborder. Elle n’était plus qu’à quelques heures du site Atammik, où elle devait procéder à un forage exploratoire à plus de 905 mètres de profondeur. Depuis une semaine, les deux bateaux de Greenpeace, l’Arctic Sunrise et l’Esperanza, poursuivaient cette plateforme.

"Chaque heure que nos activistes passent accrochés à la plateforme retarde toujours un peu plus le début de l’exploration pétrolière que veut mener Cairn Energy. C’est une course contre la montre, Cairn Energy n’a que quelques semaines pour forer, avant que l’hiver arctique ne les en empêche pendant un an", explique Anne Valette, chargée de campagne Energie pour Greenpeace France.

Groenland: Greenpeace occupe une plate-forme de forage

Greenpeace mène campagne depuis plusieurs semaines contre ce projet d’exploration pétrolière. Toute marée noire dans cette région aurait des conséquences désastreuses : "il serait extrêmement difficile d’obtenir une assistance avant des semaines et toute opération de nettoyage serait quasiment impossible tant les conditions climatiques et naturelles sont difficiles" explique l’ONG.

Greenpeace a publié la semaine dernière des documents confidentiels dans lesquels les
autorités britanniques expliquent leurs inquiétudes en cas de marée noire.

– Lire le document – PARTIE I  (.pdf, en anglais)
– Lire le document – PARTIE II  (.pdf, en anglais)

"Une marée noire dans cette région serait désastreuse et sans commune mesure avec le drame qui a eu lieu dans le Golfe du Mexique il y a plus d’un an. Ce forage exploratoire ne doit tout simplement pas avoir lieu car il ouvrirait la voie à une ruée vers l’or noir dans cette région si fragile", conclut Anne Valette.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "Groenland: Greenpeace occupe une plate-forme de forage"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
einstein30
Invité

decidement ,ils s’accrochent partout comme des escargots; mais que fait les autorites pour les deloges de leurs coqilles de survies ; faut couper les cordes pour que leurs zodiaques les recuperes ; de plus ils s’accochent a la construction des epr; apres tout,ces intrusions sont de la voilation de domicile plus de l’obstruction au travail et aussi mise en peril l’integrite de la securite; ils n’ont qu’a aller en Chine ,avec toutes les contrutions de centrales nucleaires ou autres ,ils seraient obliges de secruter des pirates dans le golfe d’Eden

amourabi
Invité

Décidemment les accidents ne servent à rien, l’explosion de la plateforme du golf du mexique il y a à peine 1 an s’est déjà effacée des mémoires !!! L’appât du gain est toujours le plus fort, à quoi servira l’éventuel pétrole trouvé si la vie marine est détruite dans cette zone : on bouffera du pétrole !! Cette zone devrait être totalement protégée, c’est le dernier réservoir de la planète avec l’antartique où s’est réfugiée la vie marine.

airsol
Invité

une pollution en zone froide a un retour a la normale excessivement long par rapport a une pollution en bretagne (Amoco, Erika) ou le marnage fort, le brassage et la temperature facilitent la “digestion”

Radigan
Invité

Est ce que tu as des enfants ? Heureusement que des voix se lèvent contre l’exloitation du pétrole au Groenland. Je pense pas que l’espèce humain n’a pas encore compris qu’elle courrait à sa perte. Les prochaines décénnies vont nous reserver des grosses surprises environnementales et dieu sait qu’elle ne seront loin d’être bonnes !

zoziau
Invité

Lion il ne faut pas désespérer, on trouve des solutions ici sans extermination de population.

zoziau
Invité

vraiment … intéressant ! Bon, une petite vidéo de rappel s’impose.

Eolecentre
Invité
En ben quel pessimisme!!!!!J’espère que vous n’avez pas d’enfants ou petits enfants, car dans votre cas autant se tirer une balle dans la tête! En traitant Négawatt de Méganul , j’aimerais savoir se qu’il vous fait dire ça!!! En général on comprend tout de suite que derrière ça se cache à gros bof en 4/4, ou bien avec sa moto 4 roues qui vient déranger la quiétude des chemins de campagne, ou encore celui qui n’aura pas de scrupule à mettre à fond sa clim cet été malgré le risque de pénurie d’électricité à cause de la sécheresse! Franchement vive… Lire plus »
Dan1
Invité
On peut passer son temps à essayer de savoir si untel a des enfants, des petits enfants et dans quel voiture il roule. Bon et après ? Le problème de Négawatt n’est pas là mais bien dans les hypothèses qu’il comporte et qui le rende peu crédible à court terme et risqué à long terme. D’abord, il est tout de même centré sur une réduction drastique de la consommation électrique et c’est d’ailleurs pour cela qu’il s’appelle Négawatt. Ce n’est pas innnocent puisqu’il est censé permettre l’éradication du nucléaire à brève échéance. C’est bien, mais cela laisse très peu de… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Discours datant du siècle dernier…Si les gens de Négawatt n’ont pas compris que l’électricité est le vecteur préferentiel du développement des renouvelables et qu’elle sera le moyen d’essayer de nous sevrer du pétrole dans le secteur des transports, il n’ont rien compris. Ce n’est pas Négawatt, c’est Superwatt qu’il faut promouvoir.

zoziau
Invité
Dan 1 – négaWatt ne “réduit pas de façon drastique” l’usage de l’électricité puisque qu’au contraire il le double, mais à consommation constante. (page 4 du résumé téléchargeable ici). Il faut arriver à comprendre qu’on peut faire autant avec bien moins d’énergie, c’est donc l’efficacité énergétique, et qu’on peut aussi réduire les gaspillages c’est la sobriété. Donc à consommation identique on peut doubler ou quadrupler les usages. C’est ce que vous faites en utilisant cinq ampoules fluocompactes pour une ampoule à incandescence. C’est ce qu’on est à peu près arriver à faire ces dernières décennies dans la production industrielle via… Lire plus »
Dan1
Invité

“D’autre part la sortie des énergies fossiles et fissiles est bien l’un des objectifs de ce scénario”. Fissile c’est sûr puisqu’on arrive à zéro en 2040, fossile c’est beaucoup moins sûr car c’est la variable d’ajustement et en 2030, on prévoit 164 TWh d’électricité au gaz ! Et cela ne m’explique toujours pas comment on va pouvoir consommer 430 TWh d’électricité finale en produisant seulement 430 TWh d’électricité ? Il n’y a plus de réseau en 2050 ?

Dan1
Invité

Attendons le scénario Négawatt 2011… au moins les projections 2010 seront justes.

Sicetaitsimple
Invité

“Le transport est un vaste sujet à developper” dites vous… Votre solution semble être “moins de voitures”. C’est effectivement une très bonne solution, mais êtes vous sûr qu’elle corresponde à la réalité? Bon, Dan1 a raison , on va attendre les prévisions 2010 du scénario Négawatt 2011. En espérant un focus sur la Chine et l’Inde….

Reivilo
Invité
La réalité et l’avenir qui en décide ? Allah, Renault ou Toyota, Sarkozy ou Hu Jintao ??? ou peut-on penser que nous avons encore chacun un certain pouvoir d’action ? C’est vrai les scénarios, prévisions et analyses n’ont aucune incidence sur la réalité, mais les experts qui les élaborent ont le mérite de nous montrer des tendances et leur conséquences et de donner des modèles de changement. Après c’est à nous de voir si par nos comportements il faut soutenir ou pas l’exploitation pétrolière du Groenland, accepter le réchauffement climatique, le risque nucléaire, le risque d’érosion rapide de la biodiversité… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Personne, en tout cas pas moi, n’a dit qu’il ne fallait pas être économe en energie…M. Sidler est certainement un expert reconnu, mais il ne m’a rien appris, même si tout ce qu’il dit est simplement frappé du bon sens. J’arrête mon ordinateur, car je vais me coucher.

Dan1
Invité

pamina parle de la France, pas du monde. Bien que le nucléaire , ne soit pas majoritaire en France, c’est tout de même plus de 20% en énergie finale : D’où sortez-vous vos 5% ?

airsol
Invité

Quand Pamina parle de “principal atout pour lutter contre le changement climatique”, je ne lui fait pas l’affront de croire qu’elle envisage cette lutte seulement en France. Cette lutte n’a de sens qu’au niveau planetaire Mes 5% viennent de là wiki chapitre “production annuelle energetique mondiale” C’est moins glorieux que là (IEA) mais le document fait 700 pages

renewable
Invité
tiens pour une fois que l’on évoque le combat fort de greenpeace contre les fossiles, les pro nucléaire qui habituellement nous servent la soupe (mais vous les écolos vous ne vous souciez pas des fossiles, vous ne vous intéressez qu’au nucléaire) voilà ti pas qu’on les retrouve (pamina, lion ,dan1) a défendre ces fossiles… vous êtes payés par la même agence qui fait la promo d’areva et de total? ou alors vous êtes tout simplement pour un monde sale dangeureux et ou l’on largue les problèmes aux générations futures? @ pamina, vous utilisez à merveille les élements de langage de… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Monaco! Pas de nucléaire, pas de fossile ( peut-être un diesel à l’hopital?), pas d’éolien à ma connaissance, certainement quelques panneaux PV. Un vrai miracle! D’ailleurs, dans le genre miracle, la Cité du Vatican doit être également un bon exemple. J’ai gagné quoi?

Sicetaitsimple
Invité
Il manque la grenadine… En parlant de petit suisse, voilà au moins un pays qui ne va pas avoir de problème à sortir du nucléaire. D’abord parce que le calendrier s’étale de 2019 à après 2030, ce qui laisse le temps de voir venir. Ensuite parce que la Suisse est en gros autonome aujourd’hui ( env. 60TWh de production dont 40% nucléaire et 60TWh de consommation), mais aussi 60TWh de transit ( 60TWh d’imports et autant d’exports). Autrement dit, la Suisse décide d’exporter 24TWh de moins en important toujours pareil et du jour au lendemain le problème est réglé… Du… Lire plus »
renewable
Invité

vos questions n’ont aucun sens. S’il s’agit de remplacer la peste par le choléra aucun interêt. Vous le faites exprès? Votre question sur les échos? voici l’article un pays-exemple? la france dans 40ans si la bande des nervis d’areva n’a pas la possibilité d’y mettre tous les freins qu’elle souhaite 🙂 Une qestion : il y a 40 ans, si on vous avez dit : mais citez nous un seul pays capable de faire 85% de nucléaire, vous auriez dit quoi?

Siceaitsimple
Invité

Ce n’est pas parce que j’ai répondu ( en trichant un peu) à la question de Pamina que vous ne devez pas y répondre… Répondre “vos questions n’ont aucun sens” est un peu léger.. Est-ce qu’y répondre vous dérangerait, paut-être… Allez-y, nous sommes tout ouie.

Dan1
Invité

Renewable et Chélya répondent à peu aussi bien l’un que l’autre aux questions posées… font-il partie du même gang ? Sont-ils les nervis d’un même organisme ? Sont-ils de simples trolls indépendants ?

Sicetaitsimple
Invité

Vous vous enervez, là… “Une qestion : il y a 40 ans, si on vous avez dit ” Du calme, n’en perdez pas votre orthographe, et répondez plutôt aux questions posées par Pamina à 13h02.

Sicetaitsimple
Invité

Le gaz, question stupide dites vous? 1. Si la question était si stupide, elle ne se poserait pas…Respectez au moins les interrogations de vos interlocuteurs. 2. Si elle était confirmée comme étant stupide, vous n’auriez aucun mal à y répondre Mais bon, tout celà est peut-être hors sujet??????

Dan1
Invité
Je cite renewable : “Il n’est pas question, et personne ne l’acceptera, de remplacer tout le nucléaire par du gaz. C’est hors sujet, si le nucléaire est irremplaçable on ne le remplacera pas.” Sauf que, dans l’UE à 27 : le nucléaire représente environ 900 TWh d’électricité sur 3 200 TWh produits annuellement. J’aimerai que l’on me dise comment l’UE va se passer de 28 % de son électricité alors que certains des 27 sont encore en voie de développement. Mais renewable balaye facile pour éluder les questions. La question des fossiles (gaz, mais aussi charbon et lignite) est donc… Lire plus »
Dan1
Invité

Vous allez me dire que mes arguments s’avéreraient efficace et que vous ne seriez pas capable de les démonter ? J’ai l’impression que vous partez battu !

wpDiscuz