GRTgaz investit 100ME dans une station de compression

GRTgaz va investir près de 100 millions d’euros pour construire une station de compression (3 X 12 MW) à Chazelles (Charentes) afin de développer les capacités d’interconnexion entre la France et l’Espagne.

Cet investissement devrait renforcer la sécurité d’approvisionnement des deux pays. Il a d’ailleurs reçu le soutien de l’Union européenne dans le cadre du Plan de relance européen.

GRTgaz indique qu’à partir du 1er avril 2013, le fonctionnement de la nouvelle station de compression de Chazelles aura un effet direct sur les capacités à l’interconnexion avec le réseau de TIGF dans le sud-ouest :

  • 255 GWh/j dans le sens Sud/Nord (+220% par rapport aux capacités actuelles)
  • 375 GWh/j dans le sens Nord/Sud (+15% par rapport aux capacités actuelles)

Cet investissement répond aux besoins exprimés en septembre 2009 par les fournisseurs de gaz naturels lors de la consultation (Open Season France Espagne) menée conjointement avec TIGF,

Enagas et Naturgas Energia Transporte, sous le contrôle des autorités de régulation française (CRE) et espagnole (CNE). Les résultats ont confirmé l’intérêt des acteurs du marché qui se sont engagés sur des réservations de capacité à long terme.

Cette nouvelle station de compression constitue une première étape dans le renforcement des interconnexions entre la France et l’Espagne. En 2010, le marché sera à nouveau consulté afin de confirmer les besoins de capacités à horizon 2015, d’une part pour la liaison entre les zones Nord et Sud de GRTgaz, d’autre part pour l’interface France-Espagne.

En 2009, les investissements sur le réseau de GRTgaz ont atteint 658 M€ dont plus de 40 % correspondent à des développements de nouvelles capacités.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz