Guinée-Bissau : Total agite la menace d’un retrait

"Une grave crise de carburant" se profile en Guinée Bissau, prédit un représentant de Total, qui menace de quitter le pays si le gouvernement ne procède pas à une hausse des prix du carburant à la pompe.

Pour Mamadu Saliu Lamba, représentant de Total et porte-partole de l’Association des importateurs et distributeurs de carburant dans le pays, "aucune compagnie n’acceptera d’importer du carburant à perte dans ce pays."

Cité par l’Agence de Presse Africaine (APA), le représentant a comparé les 569 Francs CFA que coûte un litre d’essence en Guinée, contre 740 au Sénégal.

Cette menace du groupe pétrolier intervient dans un contexte de pénurie de carburant, qui pèse directement sur la production électrique et la distribution d’eau courante.

Le 10 juin dernier, l’AFP rapportait des coupures de courant et d’eau survenues dans le pays, ainsi que la fermeture de plusieurs stations-services, entraînant une recrudescence du marché noir.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz