Guyane : Mise en service d’une centrale solaire innovante avec stockage

EDF Energies Nouvelles a annoncé la mise en service de la centrale photovoltaïque de Toucan (5 MWc), en Guyane, qui a la particularité d’être dotée d’un dispositif de stockage de l’énergie et être équipée d’un système innovant de pilotage de ses équipements électriques, l’une des premières de ce type en France et dans le monde.

Située sur la commune de Montsinéry-Tonnégrande sur le littoral guyanais, la centrale solaire de Toucan représente une puissance installée de 5 MWc.

La technologie installée sur Toucan propose une meilleure prévision de la production d’énergie délivrée et un service fiable à destination du gestionnaire de réseau :

► Les équipements électriques de l’installation sont pilotés à distance par des logiciels innovants développés par EDF Store & Forecast et EDF Energies Nouvelles, qui fournissent au gestionnaire de réseau des prévisions très précises de production journalière ;

► Les batteries installées participent à la stabilité du réseau électrique guyanais notamment en absorbant le surplus d’énergie solaire produit et en le restituant en fonction des besoins du réseau. Les équipes de Sunzil, filiale locale à 50% d’EDF Energies Nouvelles, étaient en charge du générateur solaire et le système de stockage a été réalisé par le consortium FIAMM-NIDEC.

Le projet de Toucan a été attribué à EDF Energies Nouvelles en 2012, dans le cadre d’un appel d’offres photovoltaïque national du gouvernement français qui incluait un volet stockage pour les Zones Non Interconnectées (ZNI). Conforme au cahier des charges exigeant, le caractère innovant du projet réside dans l’amélioration de la gestion de la production d’électricité pour pallier la relative fragilité du réseau électrique des ZNI.

Guyane : Mise en service d'une centrale solaire innovante avec stockage

( Cliquez sur l’image pour zoomer )

"La centrale solaire de Toucan, pourvue d’un système innovant de stockage à échelle commerciale, marque une nouvelle avancée technologique pour le développement de la filière. Elle représente également l’aboutissement d’un important travail de recherche accompli par les équipes d’EDF Energies Nouvelles et celles du Groupe EDF qui n’aurait certainement pas pu se réaliser sans le soutien, depuis plusieurs années, des collectivités locales et de l’Etat dans le cadre de la mise en œuvre concrète de la Transition énergétique" a déclaré Antoine Cahuzac, Directeur Général d’EDF Energies Nouvelles à l’occasion de la mise en service de l’installation.

La production de la centrale est équivalente à la consommation électrique annuelle de plus de 4 000 foyers guyanais avec plus de 55 000 panneaux solaires First Solar de technologie couche mince. L’électricité est vendue à EDF dans le cadre d’un contrat d’achat sur 20 ans.

Durant sa phase de construction, la centrale solaire de Toucan a mobilisé sur site jusqu’à une cinquantaine d’intervenants. En ce qui concerne la phase d’exploitation, EDF EN Services, filiale dédiée d’EDF Energies Nouvelles, assure le pilotage de l’exploitation-maintenance de la centrale en lien avec les équipes de Sunzil et de FIAMM-NIDEC opérant sur site.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Guyane : Mise en service d’une centrale solaire innovante avec stockage"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Herve
Invité

Bonne idée d’installer ça la bas. On aurait aimé avoir plus de détails sur ce qui est présenté comme innovant . Je suppose que ça va au dela de la prévision de conso?

Papijo
Invité
Merci à Tech pour les précisions apportées (mais rien ne dit la profondeur de décharge ou la durée de vie attendues de ces 4,5 MWh de batteries) Une question: Est-ce que EDF EN pourrait nous indiquer comment ils pensent alimenter 4000 foyers avec cette seule centrale ? Combien de gens à la lecture de cette annonce (et d’autres tout aussi trompeuses) vont continuer à ignorer que la majorité du temps, ces “4000 foyers” s’éclairent avec l’électricité fournie par un groupe électrogène diésel ? Si nous dénonçons la propagande des régimes dictatoriaux, il n’y a pas de raison de tolérer une… Lire plus »
Tech
Invité
alors là je dis bravo EDF EN comme quoi ça va en étonner qquns ;o)) des ENR et du stockage ya que ça de vrai! le stockage progresse ! si cela n’a pas changé depuis l’annonce de 2013, qq infos sur le stockage de cette centrale Les batteries SoNick de Fiamm Comme l’a annoncé EDF EN, les batteries de stockage de la société italienne Fiamm seront reliées à la centrale photovoltaïque de Montsinery. Ces accumulateurs Sodium-chlorure de Nickel (« SoNick ») permettront de stocker 4.500 KWh d’électricité, soit une quantité équivalente à ce que produit la centrale entre une et… Lire plus »
Tech
Invité
alors là je dis bravo EDF EN comme quoi ça va en étonner qquns ;o)) des ENR et du stockage ya que ça de vrai! le stockage progresse ! si cela n’a pas changé depuis l’annonce de 2013, qq infos sur le stockage de cette centrale Les batteries SoNick de Fiamm Comme l’a annoncé EDF EN, les batteries de stockage de la société italienne Fiamm seront reliées à la centrale photovoltaïque de Montsinery. Ces accumulateurs Sodium-chlorure de Nickel (« SoNick ») permettront de stocker 4.500 KWh d’électricité, soit une quantité équivalente à ce que produit la centrale entre une et… Lire plus »
zoziau
Invité
Quand on dit qu’une centrale a une “production équivalente à la consommatioin de annuelle de 4 000 Foyers” que ce soit pour de l’éolien, du solaire du diesel ou quoi que ce soit d’autre, ça ne veut pas dire que les 4 000 foyers vont être alimentés et totalement dépendants de cette seule centrale. Ce sujet à fait mainte fois l’objet de commentaires sans fins et totalements vains. Le calcul d’équivalence permet d’indiquer la production de la centrale sous une forme compréhensible par tous et de comparer des productions entre sur une même base. Otez vos oeillères et relisez l’article… Lire plus »
Papijo
Invité
Pourquoi des commentaires totalement vains ? Combien de Français ont été trompés par ce genre de propagande (le 100% ENR, c’est possible – et en plus c’est pas cher et c’est mieux …). Dernier exemple, il y a une heure sur France-Inter, le journaliste (spécialisé dans la promotion des organisations écolos…) demande ingénuement au président d’une association de producteurs photovoltaïques individuels ” … et parmi vos membres, il y en a beaucoup qui sont autonomes ?”(cité de mémoire). Le président en question a eu l’honnêteté de répondre, un peu gêné, que non … tous ses membres étaient raccordés à EDF… Lire plus »
Verdarie
Invité
C’esy vrai qu’a chaqu’une de ses réalisation EDF nous la présente comme LA solution alors que ce qu’ils font n’est que la continuité de l’existant. Même si les batteries présentées dans cet exemple sont plus écologiques, il n’en demeure pas moins que sur nos véhicules ces équipements existent depuis belle lurette et l’on ne se réveille pas le matin en criant “J’ai inventé un nouveau système de stockage !” qui mérite une publication dans Enerzine. Pour ma part je propose un nouveau sytème de stockage mais n’ayant pas les moyens de cette entreprise, on me prens plus pour un illuminé… Lire plus »
Herve
Invité

Merci Tech pour les détails complémentaires. Je suis quand même surpris de la faible capacité du stockage qui semble plus destiné à gérer le pic de conso insulaire plutot qu’un eventuel lissage du PV. Pour une application à dominante ENR PV (avec Backup fossile ne represantant qu’une petite partie de la conso) , il faut un stockage de l’ordre de la journée sous des climats excessivement beau, de la semaine par chez nous.

Dan1
Invité

Dites, une batterie au sodium à plus de 200°C dans la nature, c’est pas dangereux ? Je m’alarme peut être pour rien car à mon avis c’est du sodium VERT: Pas simple l’écologie !

Sicetaitsimple
Invité
Ce projet a déjà été discuté. Je me permets de recopier ce que je disais à l’époque (03/2014): Pv pilotable Rappelons les objectifs de ce projet, tels qu’au moins ils étaient définis dans l’AO de la CRE: – une installation pilotable, avec une pente de prise de charge, une pente de baisse de charge, et une production constante dans la journée (variable selon l’ensoleillement du jour bien sûr), mais pas supérieure à 40% de la puissance crête. – des capacités de services système, fréquence et tension. Cf l’annexe 4 du cahier des charges disponible ici: … -a-250-kwc Bref, du PV+batteries… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Car un seul lien autorisé, c’était ici:

Sicetaitsimple
Invité

de Chelya entre la Guyane ( 140MW à la pointe) et la Californie (plus de 60000MW à la pointe et des interconnexions avec d’autres états). Même Hawai (plus comparable), ça fait près de 2000MW à la pointe….

Sicetaitsimple
Invité

Je ne suis pas familier d’Hawai, mais c’est quoi vos arguments? Parce que si j’en crois ce site parfaitement officiel, le renouvelable à Hawai en 2013 c’est pas énorme si on exclue la géothermie.L’éolien compte un peu.Et en tous cas le PV c’est peanuts.

Sicetaitsimple
Invité

C’est là:

Tech
Invité
certains oublient éffectivement la géographhie et les habitudes locales. en guyane et dans beaucoup de ZNI pour certains la seule électricité consommée, c”est une lampe, une télé, au mieux un frigo ce qui n’est pas le standard continental! très peu de lave vaisselle ;o) et vouloir stocker une semaine est une aberration d’autre part certains utilisent aussi chez eux pour stockage en local des simples batteries de voiture ou de camion! ce qui vient se rajouter au stockage de masse et comme le dit 6CT le but de ce stockage est aussi le lissage et la régulation en même temps… Lire plus »
Tech
Invité

à 6CT après avoir lu le lien sur hawai, je ne partage pas votre avis, la tendance est forte à l’augmentation des ENR. une ile (celle du gros volcan en activité!) “fonctionne ” avec 40% d’ENR! le taux d’ENR continue de grimper en eolien en solaire en biomasse , etc. il est certains qu’avec l’appétit des américains pour les machines à glaçons il faut faire tourner le thermique petrole charbon!

Dan1
Invité
A Tech “certains oublient éffectivement la géographhie et les habitudes locales” Je veux bien que la climatisation soit moins développée en Guyane que dans un territoire des USA (la Guyane étant malgré tout américaine !). Cependant, la Guyane Française (car il y en a deux autres sur le vaste plateau des Guyanes) n’est quand même pas le Mali ou Tchad (ou la climatisation se développe aussi). C’est un département français où la climatisation ne date pas d’hier (les fameux Airwell windows). En ville la climatisation est largement répandue. Et dès que le niveau de vie, le réseau électrique (suppléé souvent… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

sauf que ce n’est ni le même contexte, ni la même finalité, ni les mêmes organisations de marché et conditions de rémunération. La seule chose sur laquelle je suis d’accord, c’est qu’il est effectivement dommage ( si on en croit les termes de l’AO) que la batterie ne fournisse a priori pas de services système la nuit, en étant éventuellement rechargée par le réseau et non par la centrale PV.

Sicetaitsimple
Invité

dont 24% de géothermie sur l’ile d’Hawai, parfaitement stable et éventuellement dispatchable, ça fait toute le différence…

Herve
Invité
A moins d’avoir une ambition trés limitée sur la part de PV dans le mix, 10 à 30mn de stockage paraissent trés inssufisants pour passer la nuit, dumoins pour une forme de conso “actuelle”. Je suppose que dans les cas que vous citez, il y a un appui nocturne autre qui assure le fonctionnement du froid artificiel. Concernant l’emplacement des stockages, c’est trés dépendant de la façon dont est faite la conso. A grande échelle vous avez plutôt raison, bien que le compromis idéal soit certainement d’en disposer d’une partie au pieds de la production et d’une autre partie à… Lire plus »
Tech
Invité

A DAN1 c’est exactement ce que je dis, pour Hawai et ses climatiseurs le solaire fait sens pour l’humidité de guyane il n’y a qu’a s’en servir! les ENR c’est tout, pas seulement le solaire ou l’éolien! il existe de petites turbines hydrauliques à brancher sur les goutières! je sais c’est une prooduction très faible, mais souvent suffisant pour charger une batterie et/ou alimenter une lampe spécialement si celle-ci est à LED. et à 6CT pourquoi saucissonner les ENR , oui il en existe des dispatchable et c’est tant mieux, mais elle restent des ENR!

Herve
Invité
@ Tech: Quand vous en arrivez à pouvoir produire votre jus avec l’eau qui descend du toit, il est effectivement inutile de se raccorder au réseau. Mais dans ce cas il y a bien plus simple et ça marche partout, (y compris ici en metropole): Vous achetez une batterie de camping car que vous chargez une fois par semaine chez le voisin, et l’affaire est réglée. J’ai eu un voisi gitan qui a fonctionné comme ça pendant plus de 10ans. Je suis bien placé pour le savoir, c’est chez moi qu’il venait recharger! Bon aprés faut pas avoir de gros… Lire plus »
Dan1
Invité
A Tech Là, c’est vrai que j’avais pas pensé à la turbine de gouttière et j’en suis resté bêtement au contrat d’abonnement à EDF. Bon, en Guyane, il n’y a pas que la grande saison des pluies, mais également la ou les saisons sèches. Et puis la gouttière n’échappe pas à la loi de l’hydraulique ou E = m g h Pour que m soit grand, il faut un grand toit collecteur et pour h soit grand il faut un immeuble de plusieurs étages. Pour g, c’est plus difficile car quand on se rapproche de l’équateur, il diminue (9,83 aux… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

“et à 6CT pourquoi saucissonner les ENR , oui il en existe des dispatchable et c’est tant mieux, mais elle restent des ENR!” A votre avis? Parce que c’est quand même le thème de l’article, simplement. En Norvège ou en Islande pour ne prendre que des pays relativement proches, l’électricité est quasiment à 100% ENR (et très largement utilisée) sans qu’on se pose beaucoup de questions de batteries et d’intermittence….

plouc73
Invité
Les énergies “renouvelables” c’est un problème à deux contraintes. 1) le taux de production d’EnR fixé par Bruxelles 2) le montant des subventions qu’il faut se partager pour atteindre ce taux. Si on construit des ouvrages hydauliques significatifs, avec des prix d’achat obligé très faibles on arrive très vite aux objectifs de production d’EnR, mais les subventions à verser aux lobbyistes de l’éolien et du PV en serait fortement diminuées. C”est la raison pour laquelle, les verts bien-pensants au nom de la défense de la faune et de la flore empêchent systématiquement la construction ou l’exension des ouvrages hydrauliques. A… Lire plus »
plouc73
Invité
Les énergies “renouvelables” c’est un problème à deux contraintes. 1) le taux de production d’EnR fixé par Bruxelles 2) le montant des subventions qu’il faut se partager pour atteindre ce taux. Si on construit des ouvrages hydauliques significatifs, avec des prix d’achat obligé très faibles on arrive très vite aux objectifs de production d’EnR, mais les subventions à verser aux lobbyistes de l’éolien et du PV en serait fortement diminuées. C”est la raison pour laquelle, les verts bien-pensants au nom de la défense de la faune et de la flore empêchent systématiquement la construction ou l’exension des ouvrages hydrauliques. A… Lire plus »
etehiver
Invité
“quantité équivalente à ce que produit la centrale entre une et trois heures de fonctionnement”. Pourtant on peut stocker des mois en thermique !! Une solution simple fonctionnelle pour ne plus faire de CO2 du tout sans aucune inconnue technologique majeure, 100%solaire, sans aucun problème d’intermittence, car contrôlable pour les pics de nuit, et consommant rien du tout après installation, et sans aucune limitation de puissance, et à usage gratuit et perpétuel vu sa simplicité !!. Le soleil envoie utilisable en chaleur environ 500kWh/m2an à 30% de rendement du capteur en région parisienne et donc 60m2 de toit donne 30000kWh/an… Lire plus »
plouc73
Invité
D’abord, les systèmes électriques insulaires ne sont pas tous identiques; Entre le groupe des 3 (Martinique, Guadeloupe, Réunion) et la Guyane, le nombre d’habitants, la densité de la population et leurs besoins sont très différents. De là découlent des conceptions de réseau et de disponibilité des moyens de production forts différents. Pour la Guyane, ce sont les groupes du centre spatial de Kourou qui viennent en complément de l’hydraulique. Mais en cas de lancement, le centre spatial se découple du réseau et fonctionne sur ses propres groupes. Mais le problème du stockage est moins aigu car pour l’instant il y… Lire plus »
Herve
Invité
“il y a plein d’autres énergies renouvelables que le solaire dans les iles…” Lesquelles? “Cette obsession de vouloir faire du solaire la nuit plutot que le jour au moment ou il y a du soleil est vraiment étrange…” Disons qu’il y a des gens qui aiment regarder la TV le soir, ou se chauffer une tisane avant d’aller ce coucher. On aime bien aussi que le réfrigerateur fonctionne la nuit, que le service des urgences des hopitaux soit ouvert… “En pratique une demi heure de stockage batterie est amplement suffisant. ” C’est marrant parceque sur une install autonome que j’ai… Lire plus »
Herve
Invité
Pour compléter les remarques de Plouc73 avec lesquelles j’adhère à 100%, il est intéressant de calculer le potentiel maximal d’une turbine de goutière telle que la propose Tech. Si on prends pour exemple un toit de 200m2, et une hauteur de toiture – sol de 3m (exemple qui corresponds à un logement d’une famille) avec 3m de pluviometrie annuelle (on est sur une ile trés bien arrosée), ça fait 200*3 =600m3 d’eau turbinée sous 3m de chute soit 18MJ ou encore 5Kwh bruts annuel. Donc le revenu généré par une telle installation dans l’hypothèse ou on valoriserait l’ensemble de la… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Ce que vous êtes rabat-joie! J’ai la solution: que dans les DOM les gens aient des maisons avec plus de 200m2 de toiture…..Pas de problèmes, des solutions! N’est-ce pas Tech? Les grandes maisons font les grandes gouttières, qui font les petits ruisseaux, etc…. Depuis la roue à aube chère à un intervenant qui n’intervient plus, on avait rarement vu plus débile.

Dan1
Invité
Non mais il faut prendre un peu de hauteur, SVP. Sachant que la turbine de gouttière est assujettie à la fameuse règle E = m x g x h, il faut bâtir de très hautes maisons sur pilotis. Bon avec 200 m2 à 3 mètres, on a 5 kWh par an ! Mais si on a besoin de 500 kWh/an (10 fois moins que le métropolitain moyen) on peut très bien construire une maison de 300 mètres de haut et mettre la turbine en bas des pilotis, il faut juste prévoir le câble électrique de 300 m de long pour… Lire plus »
sunny
Invité

Pour ceux que cela intéresse. L’INES CEA organise une conférence sur le stockage. Beaucoup de choses à apprendre, j’en suis sûr

Marcelinepineau
Invité
Bonsoir. Je m’appelle Marceline PINEAUD, commerçante de nationalité française et en ce moment j’ai une très grande joie qui m’anime, une joie que je veux vous faire partager. Etant à la recherche de prêt d’argent entre particulier depuis plus de 4 mois, j’ai été beaucoup de fois dupée sur des site de prêt entre particulier en voulant fait un prêt entre particulier chez plusieurs personnes. Mais chaque fois je me suis faire avoir par des faux prêteurs et au finish je ne reçois rien sur mon compte. Mais heureusement je suis tombé sur Mme STÉPHANIE VALLEE vraiment c’est une femme… Lire plus »
Anicreille
Invité
J’ai été très agréablement surpris par le sérieux, la rigueur et le professionnalisme de son offre. J’ai demandé un crédit pour l’achat d’un d’une voiture et pour mes frais d’hospitalisation j’ai obtenu les fonds 3 jours après la signature du contrat. Si le personnel est très pointilleux sur la conformité du dossier à instruire, il est aussi très efficace sur son suivi et le respect des délais. Je trouve le système de fonctionnement de votre offre très ingénieux, et très compétitif au niveau des taux d’intérêt. J’en profite très sincèrement Mme BOUTRAND pour son soutien et toute sa volonté auprès… Lire plus »
wpDiscuz