Hanwha Q-Cells : nouvel acteur de poids dans l’échiquier solaire mondial

Figurant au palmarès Fortune Global 500 et possédant des activités dans la fabrication, la construction, la finance, le commerce de détail et les centres de villégiature, l’une des 10 plus grosses entreprises sud-coréennes a annoncé mercredi le lancement de Hanwha Q.Cells.

Cet évènement marque ainsi la finalisation de l’acquisition de la société allemande de produits solaires Q.Cells (avec 1.225 employés), qui demeure encore malgré ses récentes déconvenues, l’un des plus importants fabricants mondiaux de cellules solaires.

Ce lancement va permettre de hisser le groupe Hanwha au rang de troisième plus important fabricant de produits solaires dans le monde.

La capacité de fabrication de Hanwha, qui se chiffre à 2,3 GW, est répartie entre l’Allemagne, la Malaisie et la Chine, ce qui est un avantage concurrentiel pour approvisionner n’importe quelle région du monde sans avoir à subir de sanctions commerciales.

"Les synergies entre Q.Cells et Hanwha offrent une rare opportunité de mettre rapidement en place une société de produits solaires de premier plan mondial", a déclaré Charles Kim, directeur général de Hanwha Q.Cells. "La réputation de Q.Cells en matière de qualité, d’innovation et d’excellence est en phase avec les ressources financières, l’expertise de la fabrication et la clientèle mondiale de Hanwha Group pour former l’une des plus solides sociétés au monde dans le secteur du solaire, prête à faire entrer ce secteur dans une nouvelle ère".

Cette opération fait suite à des investissements stratégiques réalisés par Hanwha Group afin d’élargir ses offres dans le solaire et d’accélérer les développements technologiques allant d’une technologie de cellules avancée à l’optimisation de système afin de réduire le coût moyen de l’électricité, les coûts d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction et le coût des capacités de développement de projets.

Ces investissements incluent des sociétés innovantes telles que Crystal Solar, 1366 Technologies, tenKsolar, Silent Power et OneRoof Energy.

Hanwha Group a également créé Hanwha SolarEnergy en 2011 dans le but de proposer des solutions intégrées de centrales solaires en plus du centre de recherche et développement de 10 millions d’euros ouvert en avril 2012 dans la Silicon Valley, en Californie (États-Unis). Avec le lancement de Hanwha Q.Cells, Hanwha compte dorénavant 4 centres de recherche et développement à travers le monde.

« Hanwha Group, riche d’un historique de 60 ans de leadership industriel, s’apprête à devenir un leader mondial dans la recherche de solutions aux défis énergétiques auxquels fait face une économie mondiale dynamique », a déclaré Ki-Joon Hong, PDG de Hanwha SolarOne et vice-président du conseil d’administration de Hanwha Chemical. « Notre engagement en faveur de l’énergie solaire va au-delà de la création d’une entreprise fructueuse. Nous vouons nos efforts à rendre l’énergie solaire la source d’énergie la plus fiable sur la Terre ».

Hanwha Group a racheté les actifs suivants de Q.Cells :

– Le siège, le centre de recherche et développement et les opérations administratives en Allemagne.
– Des installations de fabrication en Allemagne, d’une capacité de 200 MW pour les cellules et de 120 MW pour les modules.
– Une installation de fabrication de cellules d’une capacité de 800 MW en Malaisie.
– Des entités aux États-Unis, en Australie et au Japon.
– 34 brevets.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Hanwha Q-Cells : nouvel acteur de poids dans l’échiquier solaire mondial"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ambiel
Invité
80% des salariés de Q-cells en Allemagne ont conservé leur poste et les recrutements reprennent… Il fallaait au nain solaire un attelage avec de vrais industriels, des poids lourds capables de leur faire passer l’étape supérieure, c’est en cours. Le phénomène de concentration de la gigantesque industrie solaire en cours de naissance est lancé depuis 2ans et nous n’avons pas encore vu grand chose. L’Allemagne a perdu la partie de la fabrication des modules, mais ce segment n’a déjà plus aucun interêt en termes de marges, la valeur ajoutée se fait sur les installations clé en main et sur leur… Lire plus »
wpDiscuz