Hausse des prix : opération transparence pour GDF

Devant les actionnaires du groupe, le PDG de Gaz de France Jean-François Cirelli, a promis de publier prochainement la formule utilisée pour le calcul des tarifs de gaz pour les particuliers.

Face aux critiques d’opacité entendues à la suite de l’annonce des deux hausses appliquées depuis le début d’année, le patron de GDF a décidé de faire oeuvre de transparence "dans les prochaines semaines."

Il a d’ores et déjà indiqué que le prix était indexé sur "des indices de fioul léger, de fioul lourd, de prix du Brent, etc…", indices qui justifient les hausses successives :

"Le 19 mai 2007, le prix du baril de brut valait 65 dollars aujourd’hui il vaut 125 dollars. Il a quasi doublé. On ne peut pas demander à Gaz de France de prendre sur lui l’éolution du prix de la molécule de gaz" s’est-il défendu.

Par ailleurs, Jean-François Cirelli a admis que la fusion GDF Suez pourrait accuser un nouveau retard : déjà reportée pour la fin juin 2008, elle pourrait encore être retardée de "quelques jours", voire de "quelques semaines".

"Nous avons dit que nous voulions finir cette fusion avant le 30 juin. Nous faisons tout pour être le plus proche de cette date."

Le 26 mai prochain, les élus du Comité Central d’Entreprise (CCE) de GDF seront consultés sur la future fusion. Une étape qui s’annonce difficile, suite à la publication hier d’un rapport pessimiste sur l’avenir de la fusion.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz