Hausse du prix du gaz : “maintenant ça suffit !”

Augmenter à nouveau le prix du gaz alors que le Parlement s’apprête à discuter d’une proposition de loi visant à instaurer une part de progressivité dans les tarifs de l’énergie pour faire en sorte que le gaz reste économiquement accessible à tous n’aurait aucun sens selon la CLCV**.

Déjà, au 1er juillet, la hausse des prix du gaz avait été limitée à 2 % et s’était accompagnée d’un engagement du Premier ministre de limiter toute augmentation au montant de l’inflation annuelle, soit 2 %.

Cet engagement doit donc être tenu rappelle l’association. Par ailleurs, le Parlement va discuter dès octobre d’une proposition de loi instaurant une part de progressivité dans les tarifs de l’énergie. L’objectif étant de faire en sorte que le gaz reste économiquement accessible pour tous, "il ne peut s’accompagner en parallèle d’une augmentation de plus de 10 % en tendance annuelle. Cela n’aurait aucun sens."

Enfin, la CLCV demande avec insistance au gouvernement de se pencher sur la nécessité de réformer la formule tarifaire qui encadre l’évolution des prix du gaz et appelle les actionnaires de GDF Suez au principe de responsabilité et à mesurer l’impact social de leur demande à un moment où l’on estime à plus de 4 millions le nombre de ménages en situation d’exclusion énergétique.

Pour l’association, il y a urgence à :

– "connaître la réalité des coûts d’approvisionnement de GDF-Suez et de sa politique d’approvisionnement afin de réformer la formule d’indexation des prix du gaz pour mieux prendre en compte la réalité des coûts d’approvisionnement de GDF Suez qui, en s’approvisionnant largement sur les marchés de court terme, bénéficie depuis de nombreuses années de la baisse des prix du gaz alors que le consommateur français continue de voir le prix son gaz indexé sur celui du baril de pétrole toujours à la hausse" ;

– "réformer l’ensemble de la tarification énergétique (abonnement, fiscalité) et ne pas se limiter à l’instauration d’une seule part de progressivité, comme cela est envisagé" ;

– "réformer les tarifs sociaux du gaz et mettre en place d’un dispositif unique et efficace permettant l’accès pour tous aux services essentiels, dont le gaz fait partie" ;

– "mettre en place une politique d’efficacité énergétique permettant aux plus modestes de réaliser les investissements nécessaires pour isoler leur logement et équiper l’ensemble des ménages de véritables dispositifs d’information sur leur consommation afin qu’ils puissent la maitriser".

** CLCV : Association nationale de consommateurs et usagers

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Hausse du prix du gaz : “maintenant ça suffit !”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mamouth
Invité

Et donc je suis pour connaître les coûts d’approvisionnement de GDF, sauf que la CLCV fait une erreur : ils s’adressent à GDF comme s’ils étaient un service public et eux les usagers. Ce n’est plus vrai ! GDF-Suez est une société privée qui fournit un service privé. Du coup, la transparence, ce n’est pas le genre (ce serait donner des informations à la concurrence). Et les consommateurs ne sont plus des “usagers” mais des “clients”.

Bob 22
Invité

Complétement d’accord avec Mamouth… Ce qui est encore plus surprenant c’est que dans le même temps GDF-suez demande un augmentation de 7 % et s’empresse de faire du porte à porte pour vendre ses contrat d’appro aux clients régulés pour les faires sortir avec l’argument “on vous maintient le prix pendant au moins 2 ans…” sous entendu vous n’aurez plus a subir ces hausses de tarifs frénétiques Tactique commerciale :o(

Bertrandf
Invité

Quand on lit cet article, on a l’impression que seul GDF SUEZ est le seul fournisseur de gaz naturel en France. Il y a plus de 15 fournisseurs de gaz en France et les particuliers peuvent changer de fournisseur facilement et revenir chez GDF Suez (loi nome) et bénéficier des tarifs réglementés à nouveau. La hausse des prix n’est pas une fatalité, on peut également choisir de faire jouer la concurrence et optimiser son budget gaz.

Pas naif
Invité

à 5-10€ par MWh de gaz, achetons pour se chauffer du courant éolien à 82€ ou 187€ si offshore auquel il faut rajouter les frais de transport RTE et marges opérateurs…

Lordpred
Invité

Heu Escuse moi “Pas Naif” mais ou a-tu vu que le MWh gaz ne coûte que 5-10€ ?? C’est ironique ?

Zenattitude
Invité

très bonne question : combien ça coute ?? Je divise ma facture TTC= 1089.98 € par ma conso en KWH indiqué sur la facture = 17307 kwh divisé par 1000 pour parler en MWH = 62.97 €/Mwh ! maintenant meme exercise avec la facture d’électricité = 149.23 €/Mwh .

Tech
Invité
a mamouth et bob 22, l’état a une minorité de blocage et possède encore au 14 septembre de cette année 36,36% de gdf suez, soit environ 17 Milliards d’euros ce qui lui confère certains droits: il pourrait donc avoir en interne sans forcément les publier les vrais prix du gaz! je dirais même plus qu’il les connait très bien et les arguments de la CLCV sont tous valables. d’autant plus que n’importe qui peut trouver l’évolution des prix du gaz et du pétrole et qu’effectivement ils sont décorrélés et plutôt à la baisse pour le gaz grace à plusieurs facteurs… Lire plus »
Oeil ouvert
Invité
Certains imaginent que GDF Suez s’en met plein les poches en ayant des coûts d’approvisionnement réels inférieurs à ceux couverts par le tarif réglementé. Si c’était le cas, pourquoi les concurrents (qui existent, rappelons le), qui peuvent aussi s’approvisionner sur les marchés court terme, ne sont-ils pas en mesure de faire des offres en rupture avec le tarif réglementé ? Pour tenter de répondre à Bob22, vous aurez peut-être noté que les offres “de marché” de GDF Suez à prix fixes sont, il me semble, plus chères que le tarif réglementé, le premium ainsi payé constituant une sorte d’assurance sur… Lire plus »
Edi
Invité

Hé oui, quand on veut “jouer” avec le libéralisme on se brûle les doigts. Une idée Européenne, validée par un gouvernement socialiste il me semble ? Que ce soit avec EDF ou GDF on a transformé des monopoles en oligopoles. L’avantage ? C’est mieux pour les actionnaires. Le pire est à venir avec EDF et le coût du démantèlement des centrales nucléaires (ça s’use). Ccomplètement sous estimé actuellement. C’est comme avec les banques, si on a problème , il suffit de demander à la collectivité de payer… et la collectivité paye.

Edi
Invité

Hé oui, quand on veut “jouer” avec le libéralisme on se brûle les doigts. Une idée Européenne, validée par un gouvernement socialiste il me semble ? Que ce soit avec EDF ou GDF on a transformé des monopoles en oligopoles. L’avantage ? C’est mieux pour les actionnaires. Le pire est à venir avec EDF et le coût du démantèlement des centrales nucléaires (ça s’use). Complètement sous estimé actuellement. C’est comme avec les banques, si on a problème , il suffit de demander à la collectivité de payer… et la collectivité paye.

Jeanfrancois
Invité
Pour répondre @ Tech: Même si le marche du gaz américain baisse (grâce au gaz de schiste) cela n’a aucune incidence sur le marche européen. Le gaz américain n’est pas encore exporté en Europe. Aussi l’offre américaine de gaz n’a aucun poids sur le marché européen. Du coup l’argument “pourquoi c’est si cher alors qu’aux états unis ca baisse” n’est pas pertinent. Le marché européen et le marché américain sont distinct, fonctionne indépendamment. Les tarifs reglementés et tous les tarifs de marché en France sont issus de 3 bourses européennes: TTF (Pays Bas) Zeebrugge (France) et Powernext (France). Par ailleurs,… Lire plus »
Tech
Invité
si les USA importe moins, cela influe sur le prix! et vous dites pas encore exporté, mais cela ne va pas tarder, d’ou l’intérêt de revoir l’indexation. voir les annonces suivantes: “Le groupe Total a signé un contrat d’achat de gaz naturel liquéfié (GNL) d’une durée de vingt ans aux Etats-Unis auprès du sud-coréen Korea Gas Corporation (Kogas). A partir de 2017, Total Gas & Power achètera à Kogas 700.000 tonnes de GNL par an à partir du terminal gazier de Sabine Pass, en Louisiane (Etats-Unis). Ce gaz sera revendu par Total à ses clients dans le monde. Avec le… Lire plus »
wpDiscuz