Haute tension et magnétisme : opération transparence

L’Association des maires de France (AMF) et RTE ont remis mardi dernier à la disposition des maires des 18 000 communes se situant à proximité de lignes électriques à haute et très haute tension, une nouvelle plaquette d’information sur les champs magnétiques de très basse fréquence (50 Herz).

En même temps, un nouveau service leur est proposé : les maires de ces communes pourront demander l’intervention d’un agent RTE pour relever les valeurs des champs magnétiques, ou celle d’un laboratoire indépendant certifié pour effectuer des mesures. Ce service, si la commune le souhaite, peut, financièrement, être entièrement pris en charge par RTE.

Ce nouveau dispositif pratique, de communication et de mesures, s’inscrit pleinement dans le cadre du partenariat conclu en décembre 2008 entre Jacques Pélissard, président de l’AMF, et Dominique Maillard, président du Directoire de RTE. Par ce partenariat, l’AMF et RTE se sont engagés à mettre en œuvre des actions conjointes relatives aux enjeux liés au transport d’électricité notamment en matière de développement durable et d’aménagement du territoire.

En effet, les lignes à haute (HT) et très haute tension (THT), indispensables à toute forme d’activité, peuvent être aujourd’hui sources d’interrogations dans l’opinion publique. Ces interrogations sont le plus souvent liées au fait de vivre à proximité de lignes électriques ou à la crainte d’un éventuel effet sur la santé.

La plaquette d’information AMF-RTE, diffusée ce jour aux 18 000 communes situées à proximité d’une ligne HT ou THT, soit la moitié des communes de France, renforce la communication existante sur les champs magnétiques et répond, en toute transparence, aux questions les plus fréquemment posées à ce sujet. Elle décrit aussi les modalités pratiques permettant aux maires concernés de faire évaluer les niveaux de champs magnétiques 50 Hz en environnement résidentiel et de bénéficier d’une information adaptée à l’environnement de leur commune.

Concrètement, et en répondant dans un délai de 7 jours à toute sollicitation d’un maire, RTE adaptera sa réponse au besoin exprimé. Soit il proposera d’envoyer un de ses agents répondre aux interrogations soulevées par la présence de lignes à haute et très haute tension et faire des relevés de champs magnétiques dans les lieux de vie de la commune. Soit, pour les maires qui le demandent, il confiera à un laboratoire indépendant la réalisation de mesures.

Ces laboratoires appliqueront un protocole établi, au niveau national, par l’UTE[1]. Conformément aux guides de bonnes pratiques et normes internationales traitant de la mesure des champs magnétiques 50 Hz, ce protocole établit un cahier des charges précis et strict en termes de qualité du matériel de mesure, de professionnalisme des intervenants et de forme du compte-rendu. De manière à garantir leur indépendance, ces laboratoires communiqueront directement aux maires leurs rapports de mesures. RTE s’engage par la suite à leur apporter toutes les informations complémentaires nécessaires.

Pour consulter la plaquette d’information :
>>> cliquez ici (.PDF)

[1] L’Union technique de l’électricité (UTE) est le bureau de normalisation du domaine électrotechnique, en charge des commissions de normalisation

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz